Football: Yassin Fortune: «Un rêve qui se réalise»
Actualisé

FootballYassin Fortune: «Un rêve qui se réalise»

L'attaquant français de 19 ans a marqué son premier but pour le FC Sion ce dimanche à Lucerne (victoire 1-3).

par
Tim Guillemin
Lucerne
Yassin Fortune (à droite) se souviendra longtemps de ce match à Lucerne

Yassin Fortune (à droite) se souviendra longtemps de ce match à Lucerne

Keystone

Titulaire pour la première fois avec le FC Sion, Yassin Fortune a marqué le troisième but du FC Sion, en éliminant parfaitement son défenseur et en trompant Mirko Salvi du pied droit. Arrivé d'Arsenal cet été, le Parisien s'est engagé pour quatre ans avec le club valaisan. Embêté par de petits soucis physiques, il a retrouvé les terrains récemment et a obtenu la confiance de Murat Yakin pour ce déplacement à la swissporarena. Et apparemment, il n'a pas perdu le sens du but durant son absence.

- Yassin, que vous inspire ce premier but en Suisse?

Une joie intense, sincèrement. Pour moi, c'est comme un rêve qui se réalise.

- A ce point-là?

Oui, je vous assure. Pour tout vous dire, j'ai encore de la peine à y croire, je me réjouis de le revoir. Il y a cette belle passe de Bastien Toma et je finis bien. Je suis tout simplement très heureux.

- Surtout que ce but contribue à mettre fin à une série de cinq défaites consécutives

Oui, mais il n'y avait pas de psychose dans l'équipe. On a bien travaillé et on est contents de ce résultat, tout en sachant qu'on doit confirmer dès la semaine prochaine à Neuchâtel.

- Le trio d'attaque était âgé de 56 ans au total aujourd'hui. C'est une pression supplémentaire, de débuter dans un tel contexte alors que vous n'avez que 19 ans?

Non, pas du tout. On a le soutien du coach, du président, de tout le club. Le FC Sion mise sur la jeunesse, c'est une belle marque de confiance et on doit performer sur le terrain. Alors oui, c'est difficile de faire plus jeune d'entrée que nous trois aujourd'hui, mais Moussa Djitté et Cleilton Itaitinga sont deux super attaquants, c'est facile de jouer avec eux. Après, c'est vrai que ce n'est pas banal de voir trois attaquants de moins de vingt ans. Xavier Kouassi est venu me voir avant le match, il m'a dit de jouer comme je savais le faire, sans me prendre la tête.

- Vous avez débuté aujourd'hui sur le côté, mais aussi joué en pointe après la sortie de Cleilton. Quel est votre poste préféré?

Sur le côté, c'est clair. Mais j'ai aussi des repères dans l'axe, ce n'est pas un problème.

- Vous n'avez pas débuté la saison, il s'agissait aujourd'hui de votre première titularisation. Comment vous sentez-vous physiquement ?

Bien, mais je ne suis pas encore à 100% de mes capacités. Je vais monter en puissance. Je suis entré en jeu lors de mon premier match, là j'ai joué 72 minutes. Je vais aller mieux au fil du temps.

Ton opinion