Football: YB a fini par craquer contre l’Ajax Amsterdam
Actualisé

FootballYB a fini par craquer contre l’Ajax Amsterdam

Les Bernois ont été acculés quasiment tout le match par l’Ajax Amsterdam (3-0), en 8e de finale aller d’Europa League. Ils ont craqué après l’heure de jeu.

par
Sport-Center
Davy Klaassen a lancé la machine ajacide.

Davy Klaassen a lancé la machine ajacide.

AFP

C’est ça le haut niveau. C’est aussi ça, l’Ajax Amsterdam. A la Johan Cruijff ArenA, les Bernois ont longtemps pu croire qu’ils avaient réussi à endiguer les vagues néerlandaises. Mais à force de plier, le roseau suisse a rompu et les Ajacides se sont engouffrés dans des brèches défensives de plus en plus béantes.

En fait, c’était Guillaume Faivre, l’arbre jaune et noir qui cachait la forêt en début de rencontre. Le gardien neuchâtelois de 34 ans a longtemps tout sorti, du pied devant le Brésilien Antony (5e), des deux mains face à la merveille Gravenberch (15e) et le virevoltant Tadic (36e), ou encore d’une claquette, sur une tête du défenseur central Alvarez (51e).

Trop de talent

L’ancien Thounois n’a en revanche rien pu faire, quand sa défense a commencé à se prendre les pieds dans le gazon. Il a d’abord craqué à la suite d’une double intervention ratée, qui a permis au capitaine Klaassen de se présenter seul face à lui (62e). Faivre a capitulé une deuxième fois à 8 minutes de la fin, sur un tir imparable de Tadic au premier poteau.

Le jeune Brobbey, qui avait touché de l’aluminium juste avant, a enterré le suspense dans les arrêts de jeu (92e). Le champion de Suisse en titre a eu le ballon moins d’un tiers du temps, jeudi soir. Il n’a tiré qu’une seule fois au but, un envoi contré par un défenseur… Autant dire que le match retour de la semaine prochaine au Wankdorf ne sera pas d’un suspense à couper au couteau.

L’AC Milan au finish

L’affiche de la soirée avait clairement lieu à Manchester, malgré la ribambelle d’absents aussi bien du côté de United que de l’AC Milan (1-1). Kessie n’en a eu cure et a bien cru avoir ouvert le score d’une volée somptueuse après 10 minutes. Ça n'a pas été du goût de l’arbitre vidéo, qui a fait annuler cette réussite pour une infime main de l’Ivoirien au début de l’action.

C’est son compatriote mais adversaire Diallo, 18 ans, qui a trouvé le fond des filets en premier. La jeune recrue arrivée de l’Atalanta Bergame cet hiver a réussi une assez incroyable tête lobée en reculant, 5 minutes après le retour des vestiaires. Kjaer, un autre ancien Bergamasque, a égalisé en toute fin de rencontre (92e).

Ailleurs en Europe, les deux autres confrontations du début de cette soirée de «C3» se sont davantage décantées. Les Glasgow Rangers, tout frais champions d’Ecosse, ont réussi un petit hold-up à Prague, face au Slavia (1-1). Le Villarreal du grand spécialiste de l’épreuve Unai Emery (4 finales dont 3 succès) a quant à lui fait un grand pas vers les quarts de finale, en allant s’imposer avec autorité à Kiev, face au Dynamo (0-2).

Ajax Amsterdam - Young Boys 3-0 (0-0)

Johan Cruijff ArenA, Amsterdam. 0 spectateur (huis clos).

Arbitres: Guida, Carbone/Peretti (ITA).

Buts: 62e Klaassen 1-0; 82e Tadic 2-0; 92e Brobbey.

Ajax Amsterdam: Stekelenburg; Rensch (68e Schurrs), Timber, Martinez, Tagliafico; Alvarez, Klaassen, Gravenberch; Antony (68e Idrissi), Tadic, Neres (82e Brobbey).

Young Boys: Faivre; Hefti, Camara (34e Zesiger), Lustenberger, Lefort; Fassnacht (85e Siebatcheu), Lauper (71e Sierro), Aebischer, Sulejmani (46e Moumi Ngamaleu); Elia (71e Mambimbi), Nsame.

Notes: YB notamment sans von Ballmoos (blessé), l’Ajax sans Onana (suspendu pour dopage) ni Haller (oublié sur la liste européenne); 34e Camara sort sur blessure; 86e, Brobbey frappe sur le poteau.

Avertissements: 48e Lauper (jeu dur); 53e Tagliafico (jeu dur); 64e Aebischer (jeu dur); 78e, Sierro (tacle à retardement).

Ton opinion