Europa League: YB et Stuttgart cherchent à se rassurer
Actualisé

Europa LeagueYB et Stuttgart cherchent à se rassurer

Dans le cadre de la première journée de l'Europa League, les Bernois se mesureront au VfB Stuttgart ce jeudi soir (21h05/TSR2) à la Mercedes-Benz Arena.

Le gardien Marco Wölfli et Christoph Spycher en conférence de presse.

Le gardien Marco Wölfli et Christoph Spycher en conférence de presse.

Les deux formations ont pris un faux départ dans leur championnat respectif et comptent sur la compétition européenne pour se relancer.

La phase de groupes commence de la plus délicate des manières pour les hommes de Vladimir Petkovic. Trois jours après avoir assisté au violent choc entre Emiliano Dudar et François Affolter, les Bernois vont retrouver le terrain. Ils devront tenter d'oublier les images impressionnantes de dimanche.

Les Young Boys ont entamé leur saison de manière mitigée. Seulement neuf points en huit rencontres, huit buts marqués pour dix encaissés et une décevante septième place qui n'est certainement pas synonyme de confiance. Mais il n'y a pas de quoi paniquer non plus selon Ilja Kaenzig, directeur exécutif du club bernois. «Nous avons montré nos qualités à plusieurs reprises déjà, estime-t-il dans les colonnes de la Berner Zeitung. Contre Bâle dimanche, j'ai vu une équipe excellente et très productive jusqu'à l'accident de Dudar.»

Pourtant, à l'heure actuelle, l'équipe bernoise est boîteuse. Elle a un mal fou à mettre la balle au fond des filets, elle encaisse trop de buts, et n'est toujours pas parvenue a enchaîner deux victoires de file en Axpo Super League.

Ce n'est guère mieux du côté allemand. Lanterne rouge en Bundesliga, le VfB Stuttgart a perdu ses trois premiers matches de championnat. Il s'agit du pire départ pour le club du Land de Bade- Wurtemberge en 46 ans de Bundesliga. «Actuellement, nous payons cash chacune de nos erreurs, regrette le manager Fredi Bobic. Nous sommes en train de construire une équipe et parfois il nous faut improviser. Nous vivons des moments difficiles.»

Peu prolofique en attaque (seulement deux buts marqués en championnat), l'équipe entraînée par Christian Gross a surtout déjà encaissé sept buts. C'est peut-être là que les Young Boys devront aller chercher la faille. Arrivé à Stuttgart en janvier, le latéral gauche Cristian Molinaro promet de ne laisser aucune chance demain soir à Costanzo et ses coéquipiers. «On n'est pas dans une grande période, a avoué l'ancien défenseur de la Juve. Nous avons besoin d'une victoire pour lancer notre saison.»

Les équipes probables

VfB Stuttgart: Ulreich; Träsch, Tasci, Delpierre, Molinaro/Boka; Camoranesi, Kuzmanovic/Bah, Gentner, Didavi; Cacau, Pogrebnjak. Absents: Audel, Elson (blessés), Philipp Degen (malade) et Gebhart (suspendu).

Young Boys: Wölfli; Nef, Jemal, Affolter, Spycher; Sutter, Thierry Doubaï, Hochstrasser, Raimondi/Mayuka; Costanzo; Bienvenu. Absents: Dudar, Lingani (blessés), David Degen et Lulic (suspendus).

(ats)

Ton opinion