Actualisé 27.07.2015 à 16:20

Football - Champions League

YB s'attaque à un gros morceau

Les Young Boys entament leur parcours européen mardi au Stade de Suisse (20h15). Au 3e tour qualificatif de la Ligue des champions, les Bernois vont se mesurer à l'AS Monaco, quart de finaliste de la compétition au printemps dernier.

Pour pouvoir toucher le jackpot en participant à la très lucrative phase de groupes, YB devra donc écarter obligatoirement deux adversaires réputés. Monaco d'abord, puis ensuite l'une des cinq équipes déjà qualifiées pour les barrages et qui sont: Valence, Manchester United, Bayer Leverkusen, Lazio Rome et Sporting Lisbonne. C'est dire l'ampleur de la mission qui attend les protégés d'Uli Forte.

Partis dans la saison avec de grosses ambitions, après une campagne de recrutement très ambitieuse, les Bernois connaissent une mise en marche un peu laborieuse. Deux nuls pour commencer la Super League (1-1 à Zurich puis à domicile contre Lucerne), ce n'est pas le départ rêvé par les supporters qui attendent le titre de champion depuis 1986. Pas étonnant donc que les nerfs soient déjà tendus dans les entrailles du Stade de Suisse.

«La pression est grande», avouait Uli Forte après le décevant partage des points contre Lucerne samedi. L'entraîneur bernois estimait aussi que son équipe avait de la peine à gérer les attentes placées en elle. Dans cette perspective, le fait d'affronter le cador monégasque peut s'avérer positif. YB se retrouve dans une position d'outsider susceptible de lui convenir.

Pour avoir une chance, les jaune et noir espèrent pouvoir disposer de Guillaume Hoarau. Blessé aux adducteurs, l'attaquant français serait en voie de guérison, selon une information dominicale du club. Une décision quant à sa participation au match, d'entrée ou comme joker, devrait être prise au dernier moment. Hoarau est un pion essentiel dans le dispositif bernois et son absence constituerait un très gros coup dur. D'autant qu'Uli Forte sera de toute façon privé d'Alexander Gerndt, blessé à une cuisse et opéré d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche.

Et Monaco dans tout ça? Le club de la Principauté a certes perdu plusieurs éléments qui s'étaient distingués la saison dernière sur la scène européenne et en Ligue 1 (Kondogbia, Ferreira-Carrasco, Berbatov notamment), mais il a conservé un cadre jeune et prometteur, avec aussi le maître à jouer Joao Moutinho.

Touché mardi lors de la convaincante victoire en amical contre Mayence (5-1), le Portugais serait apte à fouler la pelouse du Stade de Suisse, selon «L'Equipe». La situation est identique pour Nabil Dirar. Les Bernois devront par ailleurs se méfier de la puissance d'Anthony Martial, l'un des jeunes attaquants français les plus prometteurs.

Monaco a obtenu le prêt - assorti d'une obligation d'achat - d'un autre atout offensif en la personne de Stephan El Shaarawy. L'Italien de 23 ans veut se relancer après un passage à vide avec l'AC Milan. Il a rapidement jaugé ses nouveaux partenaires. «Nous avons les jeunes les plus forts d'Europe», a-t-il déclaré lors de la présentation officielle de l'équipe. «Nous avons aussi de très forts joueurs d'expérience au milieu et en défense, c'est un bon mélange.»

Seul bémol pour les Monégasques, le manque de compétition. L'affrontement contre YB sera leur premier match officiel de la saison, alors que les Suisses en ont déjà deux dans les jambes. La différence est certes assez faible, mais cela peut jouer un rôle. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!