Actualisé 12.07.2011 à 14:14

Interview

Ycare profitera de sa chance jusqu'à en crever

L'ex-candidat de «Nouvelle Star», en 2008, revient avec son second album, «Lumière Noire». Il s'est confié à «20 minutes».

de
Ludovic Jaccard
Le chanteur de 27 ans a le projet de venir chanter en Suisse dès cet automne.

Le chanteur de 27 ans a le projet de venir chanter en Suisse dès cet automne.

– Ycare, d'où est venue l'idée de votre nouveau clip «Lap Dance», où plusieurs femmes font de la gym?

– On m'a traîné en cours de gym suédoise et j'étais le seul mec. Il y avait plein de filles qui faisaient les mêmes gestes. Chacune y venait pour des raisons différentes que je ne connaissais pas. Je me suis dit: «c'est ça mon clip!»

– Votre album contient des chansons osées, telles que «S.E.EX » ou « Le canard rose». Pour quelles raisons?

– Ca m'amuse d'écrire ce genre de texte, parce que j'ai trop de pudeur pour dire «je t'aime» à quelqu'un. Alors que parler de cul, ça me fait rire!

- Quelle genre de femme vous fait craquer ?

- Je n'ai pas de type précis. Il faut juste qu'elle soit intelligente et qu'elle ait du cran. Qu'elle n'ait pas froid aux yeux en fait.

– Que pensez-vous des télé-crochets où les candidats, comme vous l'avez été, sont starisés du jour au lendemain et disparaissent aussi vite?

– Certains se disent que parce qu'ils ont une belle gueule et qu'ils chantent bien, ils vont faire une grande carrière. Eh ben moi je n'ai pas une belle gueule, je chante mal, mais j'avais un plan.

– Ah bon, lequel?

- J'écrivais déjà mes chansons. Quand j'ai été éliminé de «Nouvelle Star», je ne suis pas allé sur la Côte d'Azur faire le «branleur». J'ai bossé pendant 6 mois sur mon album. Lorsqu'on sort de ce genre d'émission, il faut se dépêcher de travailler sinon on est vite oublié.

– Est-ce l'une de vos craintes?

– Non, car ce que j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui, je n'aurais jamais pensé le vivre un jour. Moi, je suis un mec normal. J'ai de la chance, c'est tout. Et j'en profiterai jusqu'à en crever!

- Et si votre carrière musicale devait s'arrêter, avez-vous un plan B?

- J'ai bien fait d'écouter mes parents. J'ai des diplômes, donc je ne suis pas inquiet pour ça.

- Votre passage dans «Nouvelle Star», en 2008, a marqué, voire dérangé certains. Il paraît qu'il y avait des gens qui vous détestaient et même prêts à vous casser la figure. Comment l'avez-vous vécu ?

- Il n'y a rien de pire que d'être lisse. S'il y a autant de gens qui m'aiment que ceux qui me détestent, je pense que c'est bien. Mais quand une personne en arrive au point d'avoir envie de casser la gueule à quelqu'un qu'elle ne connaît même pas, cela prouve vraiment qu'elle n'a rien d'autre à faire dans la vie! Mais tout ça, c'est loin, c'est du passé maintenant. Ce qui est drôle finalement, c'est que certains qui ne m'aimaient pas en me voyant à la télé m'ont trouvé très sympa quand ils m'ont rencontré.

Regardez le nouveau clip d'Ycare, «Lap Dance»:

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!