Boxe - «Combat du siècle»: Yoann Kongolo: «Un coup reste un coup»
Actualisé

Boxe - «Combat du siècle»Yoann Kongolo: «Un coup reste un coup»

Le Lausannois de 29 ans est un habitué des changements de discipline. Il juge les chances des combattants Mayweather et McGregor en vue du match de samedi.

par
Robin Carrel

Quasiment tout a été dit, tout a été analysé et, surtout, tout le monde a fait les comptes, avant le combat entre Floyd Mayweather et Conor McGregor. Mais pour se rendre compte de ce qui attend l'Irlandais, spécialiste des arts martiaux mixtes, qui va devoir s'adapter à la boxe anglaise le temps d'un combat à 200 millions de dollars, on a trouvé un spécialiste lausannois de l'adaptation.

Car Yoann Kongolo sait de quoi il parle, lui qui a combattu en kickboxing, en muai-thaï, en karaté et qui se battra ce week-end pour une ceinture WBC en boxe anglaise, en Lituanie. «Une surprise peut arriver. Mayweather sait les risques qu'il prend en montant sur le ring, analyse celui qui est invaincu en 8 combats en boxe anglaise. Un coup reste un coup, ce sont des êtres humains. Chaque combattant est conscient que, sur une frappe, tout peut s'arrêter.»

«Rien des jeux du cirque»

Le Suisse de 29 ans est heureux de la visibilité que va apporter cet affrontement hors-norme aux disciplines de combats, lui qui a glané des ceintures et remporté des titres un peu partout sur la planète, sans véritablement exploser médiatiquement. Et il est sûr que la rencontre de samedi à Las Vegas n'aura rien des jeux du cirque.

«Si McGregor a accepté, au-delà de l'aspect financier, c'est qu'il est sûr de lui, qu'il sait pourquoi il va là-bas. Il ne compte pas être ridicule, donc ça risque d'être une belle opposition. Maintenant, mon cœur est du côté de Mayweather. C'est un boxeur qui a une grande histoire et une légende de la discipline. Floyd a le soutien des spécialistes de boxe anglaise, McGregor a tous les fans de MMA derrière lui. Ce mélange de styles va permettre de voir ce que ça donne sur un ring.»

Interview de Yoann Kongolo

Avant son combat en Lituanie.

Quelques heures avant le combat entre Floyd Mayweather et Conor McGregor, Yoann Kongolo montera également sur le ring. Au contraire de l'Américain et de l'Irlandais, le Vaudois se battra pour une ceinture «argentée», de la catégorie de poids welters de la WBC. A Vilnius, Yoann Kongolo se mesurera au redoutable Russe Salambek Baysangurov.

«C'est un combat très important pour moi, car il me permettrait de me démarquer au niveau planétaire et de jouer ensuite pour la ceinture en or de cette fédération. J'ai attendu cette chance longtemps et c'est une belle consécration», a assuré le Suisse juste avant de s'envoler pour la Lituanie. Pour percer encore davantage, Kongolo devra venir à bout d'un adversaire costaud, qui a comme lui un palmarès de 8 victoires en autant de combats (4 K.O.) «Il y a un peu d'appréhension, comme toujours, mais je me suis bien préparé», s'est réjoui le Lausannois de 29 ans.

Les bookmakers sont clairs

Spécialistes et sites de paris sportifs s'accordent sur un point: Conor McGregor n'a quasiment aucune chance de l'emporter ce week-end. L'Irlandais est donné vainqueur à 3 contre 1, alors qu'un succès de son adversaire américain ne rapportera qu'un quart de la mise. Si vous êtes très joueurs, un K.O. de l'un ou l'autre des combattants en moins d'une minute est coté à 37/1.

Mayweather – McGregor, quand, où, comment?

Cette rencontre tant attendue aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, au T-Mobile Arena de Las Vegas, aux alentours de 5 heures du matin en Suisse. Le combat sera visible sur la chaîne cryptée Canal + et sera aussi diffusée, sous nos latitudes, sur Teleclub (gratuit pour ceux qui ont souscrit au pack sport, 19 francs 90 pour les autres). Entendre à nouveau Bertrand Duboux n'a toutefois pas de prix.

Aux Etats-Unis, c'est le réseau «Showtime» qui diffusera l'événement. Les Américains devront débourser 89,99 dollars (environ 87 francs suisses) pour pouvoir le regarder. Comptez 10 dollars de plus pour suivre tout cela en haute-définition.

La place la moins chère pour voir le combat sur place avait une valeur nominative de 1571 dollars.

Ton opinion