Athlétisme: Yohann Diniz au paradis
Actualisé

AthlétismeYohann Diniz au paradis

Le Français, souvent poissard dans les grands rendez-vous, a remporté l'or sur le 50 km marche en battant le record du monde, vendredi à Zurich.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Zurich

«C'est le plus beau jour de ma vie, a assuré le Français. Je veux dédier cette victoire à ma grand-mère qui a disparu cette année. Elle était Portugaise, c'est pour cela que j'avais les drapeaux français et portugais dans les mains en passant la ligne d'arrivée.»

Diniz, est devenu le premier marcheur de l'histoire à remporter 3 titres européens sur 50km. Dans ses remerciements, il n'a oublié personne. «Je veux remercier mes parents, ma famille et tous les gens qui m'ont soutenu ici. Ce troisième titre européen, c'était un rêve.»

Le Français n'a pas fait les choses à moitié puisqu'il a également battu le record du monde en 3h 32'33. L'ancienne marque appartenait au Russe Cheboksary et datait de 2008 (3h 34'14). Loin de se mettre en avant, il a d'abord pensé à remercier un de ses concurrents pour son aide. «Avant de venir à Zurich, je savais bien que j'étais en bonne forme. Mais ce qui m'a le plus aidé, c'est le fait que le Russe Ryzhov est parti sur des bases très rapides. Je suis un peu désolé qu'il n'ait pas pu suivvre notre rythme. Mais c'est un peu grâce à lui que j'ai pu battre ce record du monde.»

Avant l'épreuve, le Français avait plus peur du parcours étroit et urbain de Zurich que de ses adversaires. Au final, le Rémois de 36 ans a parfaitement su éviter les pièges que représentaient les rames de tramway et les plaques d'égoûts, rendues glissantes par la pluie qui est tombée durant la majorité de la course.

Ton opinion