Foot - Europa League: Succès important d'YB, des débordements en ville
Actualisé

Foot - Europa LeagueSuccès important d'YB, des débordements en ville

Grâce à un bon début de match, les Bernois ont dominé Feyenoord (2-0). Ils ont marqué sur deux penalties et prennent la tête de leur groupe.

par
FVA
Assalé et Nsamé ont inscrit les deux buts pour les Bernois.

Assalé et Nsamé ont inscrit les deux buts pour les Bernois.

Keystone/Peter Klaunzer

Le Feyenoord Rotterdam s'est éteint à peu près aussi vite que ses supporters. Les Néerlandais ont mis le feu, au propre comme au figuré, à leur parcage dans un des coins du Stade de Suisse avant le début de la rencontre.

Un show pyrotechnique imposant suivi d'un ou deux puissants chants: frissons garantis. Et puis? Plus rien. Comme leurs joueurs sur le terrain, les spectateurs de l'actuel 10e d'Eredivisie ont été avalés par Young Boys, dont les quelque 25000 fans ont mis une ambiance survoltée.

Comment Feyenoord a-t-il pu battre Porto 2-0 dans ce même groupe d'Europa League il y a trois semaines? Le mystère demeure. Devant un nombreux public, il n'a pas fallu un quart d'heure à YB pour logiquement prendre l'avantage, grâce à un penalty généreusement concédé par la défense néerlandaise. En fait, la rencontre s'est résumée à une histoire de tirs au but. Roger Assalé a transformé le premier, avant d'en obtenir un second quinze minutes plus tard grâce, notamment, à une bonne percée de Michel Aebischer. C'est cette fois-ci Jean-Pierre Nsamé qui s'est élancé des onze mètres, pour donner deux longueurs d'avance à ses couleurs et, déjà, sceller le score.

Mis à part Porto lors du premier match, toujours personne n'est donc venu à bout des Bernois cette saison, toutes compétitions confondues. Un mérite double, au regard de l'infirmerie bien remplie du double champion suisse en titre. Celui, aussi, de Gerardo Seoane, qui semble avoir une réponse à chaque problème qui se pose. L'important Fabian Lustenberger a dû quitter le terrain prématurément (42e)? Le technicien a envoyé le très polyvalent Gianluca Gaudino au combat à sa place. Et, comme d'habitude, cela a fonctionné, même si la seconde période ne restera pas dans les annales.

Puisque la logique de ce groupe G, qui veut que chaque équipe à domicile s'impose, n'a que partiellement été respectée (Porto et les Glasgow Rangers ont fait match nul 1-1), Young Boys se trouve donc seul aux commandes. Les huitièmes de finale sont encore loin, mais cet YB-là y aurait assurément sa place

Débordements en ville

De nombreux Néerlandais avaient fait le déplacement, même sans billet. L'important dispositif policier déployé n'a pas empêché quelques problèmes, comme le montre une vidéo envoyée par une lectrice reporter.

Des hooligans néerlandais sèment le trouble

En marge de la rencontre entre Young Boys et Feyenoord, des débordements se sont produits en ville, malgré l'important dispositif policier déployé.
(Video: Lecteur reporter)

L'après-midi, les ultras de Feyenoord s'étaient déjà fait remarquer.

Les fans de Feyenoord sont à Berne

Plus de 2000 supporters du club de football de Feyenoord Rotterdam ont investi jeudi la capitale. La police a déployé un important dispositif pour éviter tout débordement.
(Video: Lecteur-reporter)

Après avoir descendu de nombreuses bières et manifesté bruyamment mais pacifiquement leur présence en ville dès la matinée, les supporters de Feyenoord se sont rendus en fin d'après-midi en cortège au Stade de Suisse. Le trajet emprunté, notamment via un quartier d'habitations, n'était pas du goût des autorités, mais il n'a pas été possible de discuter avec eux. Il a finalement été toléré.

Fans néerlandais sous haute surveillance

Plus de 2000 supporters du club de football de Feyenoord Rotterdam ont investi jeudi la ville de Berne pour assister à la rencontre opposant leur équipe à celle de Young Boys.

Les autres résultats:

Qarabag – APOEL Nicosie : 2 – 2 ; Porto – Glasgow Rangers : 1 – 1 ; CSKA Moscou – Ferencvaros : 0 – 1 ; Ludogorets – Espanyol : 0 – 1 ; Gent – Wolfsbourg : 2 – 2 ; Saint-Etienne – Oleksandria : 1 – 1 ; Basaksehir – Wolfsberg : 1 – 0 ; AS Rome – Mönchengladbach : 1 – 1 ; Besiktas – Braga : 1 – 2 ; S. Bratislava – Wolverhampton : 1 – 2 ; Alkmaar – Astana : 6 – 0 ; Partizan – Manchester United : 0 – 1.

Ton opinion