Football – Young Boys se donne un grand bol d’air

Publié

FootballYoung Boys se donne un grand bol d’air

Renversant contre Lugano (3-1), le quadruple champion en titre a mis fin à une série de six matches sans victoire toutes compétitions confondues.

par
Brice Cheneval
Auteur d’un doublé, Wilfried Kanga a sauvé YB d’un nouveau faux pas.

Auteur d’un doublé, Wilfried Kanga a sauvé YB d’un nouveau faux pas.

Claudio De Capitani/freshfocus

Il était temps. Confronté à une crise de résultats inédite depuis son retour au sommet de la Super League, Young Boys était fortement attendu contre Lugano ce mercredi soir, en match en retard de la 4e journée. Et, cette fois, les trois points sont au bout (3-1).

Après un premier quart d’heure intense, où Mambimbi et Lauper passaient tout près d’ouvrir le score coup sur coup (6e et 7e), YB tombait dans un faux rythme. Et se faisait surprendre sur la première occasion adverse, un coup franc magistralement frappé par Lovric (27e). Rieder pensait lui répondre une dizaine de minutes plus tard, mais le sien se fracassait contre la latte de Saipi (41e).

Kanga le sauveur

Au retour des vestiaires, Siebatcheu puis Sierro faisaient planer un premier danger sur la cage tessinoise (58e). Puis les Jaune et Noir bénéficiaient d’un pénalty après intervention de la VAR, après que le milieu valaisan a été ceinturé dans la surface par Sabbatini. L’attaquant franco-américain se chargeait de la transformation (63e), inscrivant son 7e but de la saison en championnat et le 12e toutes compétitions confondues.

Ragaillardi, YB poussait et Maceiras mettait Saipi à contribution (72e). Largement dominateurs en matière de possession (64%), les champions en titre se voyaient récompenser de leurs efforts à la 81e: superbement lancé en profondeur par Sulejmani, Kanga trompait le gardien adverse d’une frappe croisée. Le même duo, le Serbe à la passe et l’Ivoirien à la finition, offrait un break définitif à son équipe 6 minutes plus tard. Dans une position similaire à son premier but, Kanga lobait Saipi (87e).

À l’arrivée, les joueurs de David Wagner évitent un quatrième match sans succès en Super League. La série aurait grimpé à sept en comptant la Ligue des champions et la Coupe de Suisse. Leur dernière victoire remontait au 23 octobre, face à Lausanne.

4e, YB revient à un point du podium, fermé par son adversaire du soir. Mais avant d’avancer que les Jaune et Noir se sont bel et bien extirpés de la crise, il faudra attendre une éventuelle confirmation contre Servette, ce samedi.

Ton opinion

1 commentaire