YouTube choisit Paris pour faire du profit
Actualisé

YouTube choisit Paris pour faire du profit

Le site lance des canaux commerciaux pour monnayer sa popularité, acquise exclusivement grâce à du contenu gratuit.

Paris Hilton apparaît sur la page d'accueil de YouTube, le site de partage de vidéos en ligne, dans un clip exclusif lié à la sortie de son premier album. L'objectif est de diriger les internautes sur une page commerciale spéciale consacrée à l'artiste et sponsorisé par «Prison Break», une des séries phares de la Fox. YouTube arrive à un tournant de son existence amorcée en février 2005. Si plus de 100 millions de vidéos sont consultées quotidiennement, il faut aussi assurer environ 1,2 million de francs par mois exigés par les frais de bande passante.

Chad Hurley, le cofondateur du site, est contre le modèle économique prédominant pour les vidéos sur le Net. Utilisé par Yahoo!, Microsoft et d'autres sites, il contraint les internautes à regarder une publicité de trente secondes avant de pouvoir regarder le clip désiré. «Nous sommes convaincus que c'est mieux quand les internautes le font de leur plein gré», explique M. Hurley au New York Times. YouTube avait publié son premier clip vidéo publicitaire il y a neuf jours pour «Pulse». Le clip a été vu à plus de 900 000 reprises.

(laf)

Ton opinion