Actualisé 07.04.2017 à 07:15

InternetYouTube place un seuil pour conforter la pub

La plateforme tente de rassurer les annonceurs qui n'aimaient pas voir leurs pubs associées à des vidéos polémiques.

Image prétexte.

Image prétexte.

Keystone

YouTube a arrêté de placer des publicités sur des sites recevant moins de 10'000 visites pour tenter d'empêcher leurs propriétaires de gagner de l'argent par le biais de vidéos agressives ou piratées, a-t-il annoncé jeudi.

Le site de partage de vidéos fait face à un mouvement de désaffection des annonceurs. Ces derniers ne veulent pas que leurs messages publicitaires soient affichés lors du visionnage de ces vidéos contestées.

«Ce nouveau seuil nous permet d'obtenir assez d'informations pour s'assurer de la probité du site», a indiqué le responsable de la gestion «produits» chez YouTube dans un blog. «Cela permet également de nous assurer que ce site se conforme à nos règles éthiques et publicitaires», ajoute-t-il.

Des pré-examens

YouTube prévoit également d'ajouter à ces mesures des procédures de pré-examen pour les «nouveaux créateurs qui veulent développer des sites générateurs de revenus», a-t-il ajouté.

Après qu'un site a dépassé les 10'000 visites, les vidéos qu'il diffuse seront passées en revue pour vérifier si elles se conforment aux principes édictés par le site d'hébergement. Cela garantira que «les revenus n'aillent qu'aux créateurs qui jouent le jeu», a affirmé le responsable.

Google, propriétaire de YouTube, avait annoncé lundi qu'il collaborerait avec des acteurs externes pour s'assurer que les publicités de ses annonceurs ne soient pas placées près de contenus polémiques, ses contrôles internes ayant déjà été renforcés grâce à l'intelligence artificielle après la fronde de plusieurs grandes marques. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!