Actualisé 27.07.2011 à 19:55

Open de GstaadYouzhny passe avant la pluie

Outsider du Crédit Agricole Suisse Open de Gstaad, Mikhail Youzhny (no 3) était l'unique quart de finaliste connu mercredi soir.

Le Russe a pu conclure son 2e tour avant que la pluie ne gâche une journée qui aurait dû être marquée par l'entrée en lice de Stanislas Wawrinka (no 2), son adversaire désigné des demi-finales.

Programmé à 12h, Mikhail Youzhny a eu la bonne idée de régler rapidement le cas Denis Istomin (6-3 6-2 en 73'). Marcel Granollers (no 8) et Santiago Giraldo (ATP 61) ont en revanche été stoppés dans leur élan: l'Espagnol et le Colombien venaient de remporter le premier set, face respectivement à Igor Andreev (ATP 78) et Andreas Haider-Maurer (ATP 70), lorsque les premières gouttes s'abattaient sur Gstaad peu après 14h.

Granollers et Andreev ont pu revenir sur le court central quatre heures plus tard (toujours sous la pluie !), mais une ondée plus forte empêchait le Barcelonais de conclure mercredi. Le programme de la journée de jeudi s'annonce donc particulièrement dense. Le public assistera aux débuts de Nicolas Almagro (no 1), Stanislas Wawrinka (qui affrontera Peter Luczak vers 12h) et Fernando Verdasco (no 4). A condition que les conditions météorologiques s'améliorent, ce qui n'est pas certain...

Youzhny aime Gstaad, peut-être un peu trop

Mikhail Youzhny pourra donc profiter d'une journée de repos jeudi, contrairement aux autres favoris. Il ne boudera certainement pas son plaisir. «J'adore Gstaad. Le cadre est magnifique», lâchait-il. Le Moscovite de 29 ans est il est vrai un habitué du rendez-vous bernois, qu'il n'a pas manqué depuis 2007 après une première visite en 2002.

Mikhail Youzhny aime d'ailleurs peut-être un peu trop Gstaad, où il n'a jamais dépassé le stade des quarts de finale. «C'est très agréable de venir se détendre ici avant d'attaquer la fin de la saison», osait le fantasque Russe, célèbre pour s'être fait saigner l'arcade sourcilière en se frappant avec sa raquette après un point perdu en 2008 à Miami.

«J'espère tenir la forme»

Sa motivation peut sembler peu évidente. Mais Mikhail Youzhny a les moyens de figurer enfin dans le dernier carré à Gstaad, une semaine après avoir réussi cette performance sur la terre battue de Hambourg. «J'espère tenir la forme. Je suis content d'avoir remporté mon premier match, et je ferai tout pour gagner le prochain», assurait-il.

«Si je joue bien, les résultats suivront», poursuivait le demi-finaliste des US Open 2006 et 2010, qui partira largement favori en quart de finale face à Santiago Giraldo ou Andreas Haider-Maurer. C'était cependant également le cas l'an dernier en quart de finale, et il avait échoué face à un adversaire encore moins bien coté (Yuri Schukin, alors 147e de la hiérarchie)...

Bachinger voyage bien

Une deuxième rencontre a tout de même pu se terminer mercredi, et le tournoi a perdu une deuxième tête de série en fin de matinée. Pablo Andujar (no 7) a subi un revers plus surprenant que son compatriote Guillermo Garcia-Lopez (no 6), victime de Santiago Giraldo mardi. L'Espagnol, 47e mondial et finaliste sur la terre battue de Stuttgart dix jours plus tôt, s'est incliné 6-1 6-4 face à Matthias Bachinger (ATP 89) dans l'ultime rencontre du 1er tour.

L'exploit est de taille pour le Munichois de 24 ans, qui n'avait remporté que trois matches sur l'ATP Tour avant de débarquer à Gstaad. Il était en effet encore en lice à Atlanta (EU) dimanche pour la finale du double ! Matthias Bachinger n'est arrivé que lundi soir dans la huppée station bernoise, qu'il a rejointe en voiture depuis Munich où il avait atterri dans l'après-midi. Il aura un coup à jouer en 8e de finale, où il se mesurera au Français Julien Benneteau (ATP 111). (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!