Actualisé 09.02.2020 à 16:20

Ski alpinDoublé suisse au géant parallèle de Chamonix!

Loïc Meillard a battu Thomas Tumler au dernier stade de la compétition sur la piste des Houches.

de
Sport-Center

Doublé suisse au géant parallèle de Chamonix: le Valaisan d'origine neuchâteloise Loïc Meillard a en effet battu de 0''25 le Grison Thomas Tumler au dernier stade de la compétition, sur la piste des Houches. Le dernier doublé helvétique en Coupe du monde avait été réussi en novembre 2018, quand Beat Feuz s'était imposé devant Mauro Caviezel lors de la descente de Beaver Creek.

Meillard fête ainsi son premier succès en Coupe du monde. Cerise sur le gâteau: il a remporté le globe de cristal de la spécialité: le classement général de parallèle ne se jouait en effet que sur deux courses (un slalom et un géant). Au classement final, Meillard (129 points) précède le Norvégien Rasmus Windingstad (103), l'Allemand Stefan Luitz (82) et Tumler (80).

Le skieur résidant à Hérémence a vécu une journée parfaite. Septième et meilleur Suisse des qualifications en matinée, il a cependant eu chaud en 16e de finale, seul stade de la compétition où la qualification se joue en deux manches. Battu de 13 centièmes par le Norvégien Leif Kristian Nestvold-Haugen sur le tracé rouge, il s'est imposé de... 14 centièmes sur le tracé bleu!

En 8e de finale, Meillard a profité de l'élimination du Canadien Erik Read. Il a ensuite battu de 53 centièmes le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde en quart de finale, avant de profiter d'une nouvelle élimination en demi-finale, en l'occurrence celle de l'Allemand Alexander Schmidt (qui allait prendre la 3e place finale de ce parallèle).

Si l'on ajoute à ce doublé la victoire de Corinne Suter et la troisième place de Wendy Holdener au Super-G dames de Garmisch, on peut affirmer que le ski suisse a vécu une journée grandiose. Au classement des nations, d'ailleurs, la Suisse a fait le trou: avec un total de 6562 points, elle possède désormais 497 points d'avance sur l'Autriche (6065)!

Le Français Alexis Pinturault et le Norvégien Henrik Kristoffersen, à la lutte pour le général de la Coupe du monde, avaient connu l'élimination en 8es de finale. Pour sa part, le Genevois Tanguy Nef avait été éliminé en 16es de finale, alors que Daniel Yule, Justin Murisier, Sandro Simonet, Gino Caviezel et Reto Schmidiger n'avaient pas passé le cap des qualifications en matinée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!