Iran: Zarif veut une réunion ministérielle
Actualisé

IranZarif veut une réunion ministérielle

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a estimé «nécessaire» une réunion avec les grandes puissances après les négociations de Genève pour finaliser un éventuel accord.

«Nous voulons changer l'approche des six dernières années qui n'a donné aucun résultat», a écrit M. Zarif sur sa page Facebook.

«Nous voulons changer l'approche des six dernières années qui n'a donné aucun résultat», a écrit M. Zarif sur sa page Facebook.

Il a aussi déclaré qu'il se réservait le droit d'intervenir lors de ces négociations, qui débutent mardi.

«J'espère que nous pourrons arriver à une feuille de route d'ici mercredi mais (...) il sera probablement nécessaire d'avoir une nouvelle réunion ministérielle», a écrit M. Zarif sur sa page Facebook tard dimanche.

Les négociations de Genève sont prévues au niveau de directeur politique ou de vice-ministre des Affaires étrangères. Une première réunion ministérielle a eu lieu en septembre dernier à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations unies.

L'Iran et les pays du groupe 5 1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) se retrouvent mardi et mercredi à Genève pour reprendre les négociations nucléaires interrompues depuis avril dernier.

M. Zarif participera à la séance d'ouverture des négociations, mais ensuite, c'est son vice-ministre Abbas Araghchi qui dirigera les discussions côté iranien. «Si nécessaire, j'interviendrai également», a écrit encore M. Zarif.

Plan irréfutable

«Nous voulons changer l'approche des six dernières années qui n'a donné aucun résultat», a écrit encore M. Zarif.

M. Araghchi a déclaré de son côté que «le plan qui sera présenté par M. Zarif aux pays du 5 1 lors de la séance d'ouverture (...) a été préparé de telle sorte qu'il n'y ait pas de prétexte pour le refuser». Il n'a pas été plus explicite sur ce point mais il a répété que «l'enrichissement d'uranium est la ligne rouge de l'Iran». (ats)

Ton opinion