«Wetten dass..?»: ZDF a-t-elle corsé le pari de Koch?
Actualisé

«Wetten dass..?»ZDF a-t-elle corsé le pari de Koch?

Le jeune Samuel devait sauter par-dessus une Smart. Mais la chaîne allemande aurait insisté pour qu'il choisisse une voiture plus grosse.

par
fab/phi

ZDF aurait-elle une part de responsabilité dans le drame survenu samedi soir en direct? C'est ce que prétend la presse allemande. Quelques jours avant l'émission «Wetten dass..?», le père de Samuel Koch avait expliqué à la «Badische Zeitung» que la chaîne de télévision allemande aurait insisté pour que les cinq voitures par-dessus lesquelles le jeune candidat allait sauter soient toujours plus longues.

L'acrobate de 23 ans a ainsi commencé par une Smart, suivie d'une mini et d'une troisième voiture avant d'arriver à l'Audi fatidique. L'épreuve aurait même dû se terminer par un véhicule tout terrain encore plus grand. Samuel aurait qualifié de «difficile» le fait de devoir sauter plus haut et plus loin à chaque véhicule, mais ne se serait pas pour autant laissé décourager.

Contacté par 20Minuten online, le service de presse de ZDF ne s'est pas encore prononcé à ce sujet. Mais, dans une interview à la «Süd Deutsche», le co-animateur du programme affirme s'être étonné du choix des véhicules: «Bien sûr j'ai demandé au candidat: Les voitures doivent-elles vraiment être toujours plus grandes? Cela ne te suffit pas de sauter par-dessus trois smart?»

«Le summum? Des voitures qui me foncent dessus»

Le magazine «Spiegel» s'est lui procuré des documents internes de la chaîne ZDF expliquant pourquoi Samuel avait envie de réaliser son pari fou. Dans ces papiers, le jeune homme se dit à la recherche de «nouvelles haies et de nouveaux défis». «Le summum dans cette quête est de sauter par-dessus des voitures qui me foncent dessus», affirme l'Allemand se disant encore plus motivé par le fait que personne n'a réalisé un pareil défi dans le monde.

Samuel reconnaît cependant que «c'est un sentiment affreux de devoir aller à l'encontre de voitures qui arrivent contre soi». Pour que le défi soit réalisable, le conducteur des véhicules devait absolument être une personne de confiance qui devait «donner des gaz tout de suite» si le candidat venait à amorcer son saut trop tôt. En plus de son père, qui conduisait l'Audi, un ami d'école et un proche de Samuel étaient au volant des véhicules.

La vidéo du drame: (ATTENTION: cette séquence peut choquer des âmes sensibles)

Ton opinion