Zéro pointé en orthographe pour la Banque centrale kazakhe
Actualisé

Zéro pointé en orthographe pour la Banque centrale kazakhe

Des députés kazakhs ont adressé mercredi une lettre au président Noursoultan Nazarbaïev pour lui demander d'interdire la mise en circulation des nouveaux billets de tenge, la monnaie nationale, qui comportent une faute d'orthographe en kazakh dans le mot... «banque».

«Nous vous appelons à demander à la Banque nationale de ne pas mettre en circulation ces billets qui comportent une erreur en langue kazakhe», écrivent les députés dans une lettre, communiquée jeudi à l'AFP, et signée par 32 des 77 députés de la chambre basse du Parlement.

La Banque centrale avait avoué elle-même son erreur début septembre, indiquant vouloir mettre malgré tout en circulation en novembre les nouveaux billets de 2.000 et 5.000 tenge (15 et 40 dollars environ).

Selon elle, 80% des nouveaux billets comportent l'erreur, mais elle a assuré qu'ils seront remplacés en totalité d'ici un an et demi.

Contactée par l'AFP, la présidence kazakhe a indiqué ne pas pouvoir encore commenter la demande des députés.

Le Kazakhstan est une ancienne république soviétique. Le russe y reste la langue de communication principale et de nombreux Kazakhs, notamment la très large minorité russe, ne parlent pas le kazakh.

AFP

Ton opinion