Actualisé 11.09.2008 à 19:31

Concert rapZginga présente un rap engagé et international

Zginga, l'un des rares groupes suisses à se produire surtout à l'étranger, jouera pour une fois à domicile ce samedi.

C'est à l'occasion d'un gala de boxe que le groupe de rap genevois fera découvrir au public son 2e album, «Exister c'est résister».

Fort du succès du premier opus, écoulé à 5000 exemplaires entre la Suisse, la France, le Maroc et l'Algérie, les trois membres du combo ont remis le couvert en faisant appel à leurs amis que sont Soprano, Le Rat Luciano, Bavar de La Rumeur, DJ DJel ou DJ Goldfingers, entre autres.

«Tous ces artistes sont venus vers nous après des concerts pour nous dire qu'ils appré-ciaient le mélange de langues de notre musique et qu'ils avaient de la peine à croire que cela venait de Suisse», explique Fayçal. Tous ses membres étant d'origine musulmane, le groupe chante en français et en arabe. Cet atout leur permet de se produire aux quatre coins du monde.

De retour d'un grand festival au Maroc, Zginga se prépare ainsi à jouer en Suède, en Algérie, au Canada et à Dubai pour Nouvel-An, se considérant comme un «groupe maghrébin, international mais pas suisse», selon les dires de Fayçal, qui s'explique: «Le milieu hip-hop suisse est bling-bling et ne nous correspond pas. Il y a trop d'hypocrisie et de jalousie. Au lieu de parler, nous on travaille.»

Et cela donne un album engagé tentant de casser les stéréotypes ambiants, notamment au sujet des musulmans, pour imposer un message de respect.

Fabrice Aubert

Vernier

Salle du Lignon

sa 13, 18 h.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!