ONU: Ziegler élu par le Conseil des droits de l'homme

Actualisé

ONUZiegler élu par le Conseil des droits de l'homme

Le sociologue genevois a été élu jeudi comme expert au comité consultatif du Conseil des droits de l'homme pour un nouveau mandat. Il l'a emporté par 33 voix contre 12 et deux nuls.

La candidature de Jean Ziegler avait fait débat à cause de ses liens avec l'ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

La candidature de Jean Ziegler avait fait débat à cause de ses liens avec l'ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Jean Ziegler était présenté par la Suisse pour le siège du groupe des Etats d'Europe occidentale, alors que l'Espagne présentait le professeur de droit international à l'Université de Madrid Fernando Marino Menendez.

Le sociologue, âgé de 79 ans, était absent de la salle lors du vote à bulletins secrets, en raison d'une obligation à Strasbourg.

L'ambassadeur des Etats-Unis a pris la parole pour faire remarquer que le règlement prévoit qu'un expert ne peut être réélu qu'une seule fois, une critique indirecte à la réélection de Jean Ziegler. Le Pakistan a fait, à l'inverse, une déclaration au nom de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) en faveur de Jean Ziegler en saluant son indépendance et son attachement aux droits de l'homme. Il a dénoncé la campagne de certaines ONG à son encontre.

Prix Kadhafi renvoyé

L'ONG UN Watch avait mis en cause dès le mois d'août la candidature de l'ex-conseiller national socialiste sous prétexte qu'il avait soutenu la création du Prix Kadhafi pour les droits de l'homme et l'avait accepté en 2002. Jean Ziegler a ensuite clarifié les faits en déclarant avoir rendu le prix 48 heures après l'avoir reçu à Tripoli.

Fort du soutien de quelque 80 autres ONG, il a estimé qu'UN Watch était motivée dans sa campagne par la publication de son rapport sur le droit à l'alimentation dans les territoires palestiniens, très critique à l'égard d'Israël.

Avis défavorable

La commission de politique extérieure du Conseil national avait émis le 20 août un avis défavorable à cette candidature présentée par la Suisse par 12 voix contre 10 et deux abstentions. Malgré ces remous, le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a maintenu son soutien.

Jean Ziegler a déjà occupé le poste d'expert au comité consultatif de 2008 à 2012, soit pendant un an, puis un autre mandat de trois ans, après avoir été rapporteur de l'ONU sur le droit à l'alimentation de 2000 à 2008. Trois critères sont retenus pour l'élection au comité consultatif, un groupe de réflexion de 18 experts: la compétence et l'expérience reconnue, une haute moralité ainsi que l'indépendance et l'impartialité. (ats)

Ton opinion