Actualisé

ONUZiegler veut lutter contre les paradis fiscaux

Le spécialiste suisse souhaite que l'ONU sévisse à l'égard des exilés fiscaux qui représentent des milliards de pertes par an.

Jean Ziegler est un homme politique, altermondialiste et sociologue suisse.

Jean Ziegler est un homme politique, altermondialiste et sociologue suisse.

photo: Keystone

Les gouvernements doivent éliminer le secret des paradis fiscaux et empêcher l'évasion fiscale après les récentes révélations des Bahamas Leaks.

Plusieurs experts de l'ONU dont le Genevois Jean Ziegler demandent un organe des Nations Unies sur cette question.

La fortune offshore d'individus est estimée «entre 7 et 25'000 milliards de dollars», ont indiqué jeudi l'expert indépendant sur la dette Juan Pablo Bohoslavsky et deux membres du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme, Obiora Okafor et M. Ziegler. Les rentrées fiscales perdues pourraient atteindre plusieurs centaines de milliards de dollars par an.

Ces trois spécialistes rappellent que l'utilisation de sociétés offshore pour éviter une imposition est considérée comme faisant partie de flux financiers illicites. Ils demandent que des comptes soient rendus.

Les Etats doivent selon eux uniformiser les seuils minimaux de taxation et partager automatiquement l'information avec les autorités fiscales d'autres pays. La Suisse a prévu d'appliquer cet échange dès 2018.

Les trois spécialistes souhaitent aussi que l'ONU nomme des experts indépendants chargés d'établir un classement chaque année de la transparence financière dans toutes les juridictions bancaires. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!