Actualisé 20.04.2016 à 00:08

PérouZika: distribution gratuite de préservatifs

Le gouvernement péruvien lance une campagne d'information et de prévention.

1 / 96
Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Keystone
Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

AFP
Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Keystone

Les passagers arrivant mardi au Pérou en provenance de pays touchés par l'épidémie du virus Zika se voyaient remettre des préservatifs et des brochures d'information, dans le cadre d'une campagne lancée par le ministère de la Santé.

«Il est important d'informer la population que cette maladie ne se transmet pas seulement par la piqûre du moustique, mais aussi par voie sexuelle, d'où la nécessité d'utiliser des préservatifs, surtout si la femme est enceinte, car le risque est plus important», a expliqué à la presse Percy Minaya, vice-ministre de la Santé.

Percy Minaya supervisait mardi l'opération de distribution de préservatifs dans l'aéroport international Jorge Chavez de Lima. Des opérations similaires sont prévues dans d'autres aéroports, des ports et des zones frontalières du pays.

Premier cas la semaine dernière

Le Pérou a annoncé samedi son premier cas autochtone - une femme de 32 ans contaminée par voie sexuelle - de Zika, une épidémie qui touche l'Amérique latine, en particulier le Brésil et la Colombie, depuis plusieurs mois.

Transmise par des moustiques, la maladie, dont les symptômes sont généralement bénins, entraîne dans certains cas des complications graves : une malformation congénitale, la microcéphalie, chez les bébés de femmes enceintes malades, ou encore le syndrome de Guillain-Barré, affection neurologique pouvant conduire à la paralysie, chez l'adulte. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!