Santé: Zika: la Suisse doit se préparer à des cas locaux
Actualisé

SantéZika: la Suisse doit se préparer à des cas locaux

Le moustique tigre, qui transmet la maladie, est bien implanté au Tessin. Et les JO de cet été au Brésil pourraient engendrer des contaminations.

par
aia
1 / 96
Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Le virus du Zika, qui peut avoir des effets dévastateurs sur le développement des tissus cérébraux du foetus, pourrait devenir une arme contre le glioblastome, un cancer agressif du cerveau, révèle une étude. (Mardi 5 septembre 2017)

Keystone
Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

Des millions de moustiques porteurs d'une bactérie réduisant leur capacité à transmettre des virus ont été lâchés à Rio dans l'espoir qu'ils se reproduisent. (Mardi 29 août 2017)

AFP
Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Les malformations congénitales liées au Zika sont vingt fois plus fréquentes par rapport à la période antérieure à l'épidémie, selon une étude des autorités américaines. (Jeudi 2 mars 2017)

Keystone

Malgré les infections de quatre voyageurs de retour d'Amérique latine, la Suisse est peu menacée par le Zika. Toutefois, l'un de ses vecteurs, le moustique tigre, prolifère au Tessin. Pour l'instant, aucun cas de contamination n'a été observé ici, a confirmé le spécialiste Peter Lüthy au journal «Zentralschweiz am Sonntag». Pourtant, l'expert demande à l'Office fédéral de la santé d'imposer une déclaration obligatoire de toutes les infections liées au virus. «Il faut être proactif», plaide-t-il. Car le danger pourrait se manifester cet été.

Du 5 au 21 août, le Brésil accueillera les Jeux Olympiques. Les Suisses qui y assisteront rentreront pendant le pic de prolifération du moustique tigre ici, période qui va de juillet à septembre. S'ils ont été infectés durant leur voyage, ils feront augmenter le risque de transmission locale.

Mutation génétique

Il est d'ailleurs vraisemblable que le virus, originaire d'Ouganda, s'est implanté au Brésil lors du Mondial 2014, via des visiteurs infectés. «La raison pour laquelle il s'est propagé aussi rapidement doit encore être clarifiée. Il se pourrait qu'une modification génétique ait augmenté la virulence de l'agent pathogène», a expliqué Peter Lüthy.

Outre le Tessin, où il a été recensé dans 60 communes, le moustique tigre est présent dans le sud de la France et en Italie. Il est arrivé d'Asie du Sud et du Sud-Est par le transport maritime. On le trouve aussi à Fribourg-en-Brisgau et Heidelberg, en Allemagne, en raison du ferroutage.

Ton opinion