Actualisé 26.06.2008 à 14:08

Zimbabwe: liberté sous caution pour le numéro 2 de l'opposition

La justice zimbabwéenne a décidé jeudi de remettre en liberté sous caution le numéro deux de l'opposition, Tendai Biti, inculpé de subversion, a indiqué son avocat.

Cette décision intervient à la veille du second tour de la présidentielle boycotté par l'opposition.

«Nous devons également remettre les titres de propriété de sa maison et il doit se présenter à la police une fois par semaine», a précisé Me Lewis Uriri à l'AFP.

Le secrétaire général du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), arrêté le 12 juin, a été inculpé de «subversion», «complot» pour truquer le résultat des élections, «publication de fausses nouvelles» et «insultes au président». La première charge est passible de la peine de mort. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!