Premier League: Zlatan se venge après s'être fait marcher dessus
Actualisé

Premier LeagueZlatan se venge après s'être fait marcher dessus

L'attaquant suédois a vécu une après-midi compliquée face à Bournemouth. Après s'être fait piétiner par un adversaire, il s'est vengé en donnant un coup de coude qui aurait pu lui valoir une expulsion.

Ibrahimovic pourra regretter son penalty manqué: Manchester United a concédé le match nul contre un Bournemouth (1-1) pourtant réduit à dix pendant toute la seconde période, samedi à Old Trafford, en ouverture de la 27e journée de Premier League. Les Mancuniens restent coincés à la 6e place (49 pts) et ne pourront pas profiter pleinement du résultat de l'affrontement entre Liverpool (5e avec 49 pts) et Arsenal (4e avec 50 pts) en fin de journée (17h30 GMT) pour grimper au classement.

José Mourinho, qui avait relancé deux revenants avec l'arrière gauche Shaw et la légende Rooney, ne pourra s'en satisfaire et l'entraîneur portugais a montré à plusieurs reprises sa frustration. Les «Red Devils», très entreprenants, étaient pourtant bien partis, se lançant très tôt à l'attaque des «Cherries». Si Boruc repoussait l'échéance en arrêtant les tentatives de Pogba (7e) et Martial (20e), il ne faisait que retarder l'échéance.

Logiquement, les Mancuniens ouvraient le score, Rojo marquant son premier but en championnat en déviant un tir non cadré de Valencia (1-0, 23e). Mais Bournemouth n'abdiquait pas et égalisait sur un penalty de King, consécutif à une faute grossière de Jones sur Pugh (1-1, 39e). Si le match avait été plaisant sous le soleil printanier de Manchester, les débats se sont ensuite envenimés.

Sur un corner, Ibrahimovic donnait un coup de coude à Mings, l'attaquant répliquant après s'être fait marcher dessus par le solide défenseur. Le Suédois, déjà averti pour avoir protesté sur le penalty, échappait au second carton jaune. Mings encore au sol, Surman se précipitait pour demander avec véhémence des comptes au Suédois. Résultat, Surman était averti pour la deuxième fois et les «Cherries» réduits à dix, juste avant la pause (45e).

La rencontre a repris dans un climat délétère, l'expérimenté Arter empêchant notamment Mourinho de parler à Mings au sortir du tunnel, lors du retour des joueurs sur la pelouse d'Old Trafford.

Les Mancuniens, tendus, repartaient à l'attaque, mais se heurtaient à nouveau à un fantastique Boruc. Après avoir réussi plusieurs parades de grande classe, le gardien se payait même le luxe d'arrêter un penalty d'Ibrahimovic (73e), après une main de Smith. Et le Polonais sauvait ainsi le premier point de Bournemouth (14e), défait lors de ses quatre dernières sorties.

Liverpool gagne le choc

Liverpool s'est relancé en battant Arsenal 3-1 dans le choc de la 27e journée de Premier League. Les Reds se hissent ainsi au 4e rang devant les Gunners.

Liverpool a fait la décision en première mi-temps grâce à des buts de Firmino (9e) et Mané (38e). Arsenal, avec Granit Xhaka qui a une fois encore été averti, a réduit la marque par Welbeck (57e). En fin de rencontre (82e), une tête d'Origi a été renvoyée par le poteau de Cech avant que Wijnaldum n'assure la victoire après un contre fulgurant (91e).

Les Reds de Jürgen Klopp restent ainsi constants dans l'inconstance. Ils n'ont pas perdu le moindre match face aux autres équipes figurant parmi le top 6, mais ont capitulé cinq fois contre des adversaires moins huppés.

Arsenal, très décevant avant la pause, a été revigoré par l'entrée d'Alexis Sanchez à la reprise. Arsène Wenger va sans doute regretter de ne pas avoir aligné l'attaquant chilien dès le coup d'envoi.

Leicester gagne encore

Les champions d'Angleterre en titre négocient parfaitement l'après Ranieri. Après leur victoire contre Liverpool lundi (3-1), les «Foxes» se sont imposés conte un concurrent direct pour le maintien Hull (3-1), grâce notamment à un but de Mahrez, qui n'avait plus marqué en championnat depuis novembre.

L'entraîneur par intérim Craig Shakespeare remporte ainsi son deuxième succès à la tête de Leicester (15e), désormais à cinq points du premier relégable Middlesbrough, battu par Stoke (2-0).

Crystal Palace et Swansea soufflent

Chez eux aussi, les changements d'entraîneurs s'avèrent payants.

Les «Eagles» de Sam Allardyce ont enregistré un deuxième succès de suite en s'imposant à West Bromwich (2-0). Depuis la première titularisation de la recrue Mamadou Sakho la semaine dernière, les Londoniens n'ont plus pris de but. Ils pointent à la 17e place, trois points au-dessus de la zone rouge.

Les «Swans» de Paul Clement ont renversé la vapeur pour battre Burnley (3-2) grâce notamment à un doublé de Llorente. Avec cette troisième victoire lors de cinq dernières journées, les Gallois (16e) ont désormais cinq points de marge sur «Boro».

Tottenham et City: tenir le rythme

S'ils n'ont plus vraiment d'espoir de titre, Tottenham (2e) et Manchester City (3e) lutteront pour la C1 dimanche.Contre Everton, les «Spurs» espèrent surfer sur la vague Kane, auteur d'un triplé le week-end dernier contre Stoke (4-0).

Les «Citizens», eux, se déplacent chez la lanterne rouge, Sunderland. Quant au leader Chelsea, il affronte West Ham lundi soir pour clore la journée. (20 minutes/afp)

Ton opinion