Axpo Super League: «Zorro» M'Futi sauve le FC Sion
Actualisé

Axpo Super League«Zorro» M'Futi sauve le FC Sion

Dimanche, à Genève, les Valaisans ont arraché la victoire dans les ultimes minutes de jeu face à Vaduz.

par
Julien Caloz
Genève

«Le coach m'a tout de suite dit d'aller aux avant-postes. Quelques secondes plus tard, j'étais seul face au gardien. Je ne me suis pas posé de question. J'ai contrôlé puis shooté. Et j'ai marqué.» Le FC Sion ne doit son salut qu'au premier ballon touché par Mobulu M'Futi, entré en jeu à la 89e minute d'un jeu qui devenait dangereux pour les Valaisans, dimanche après-midi face à Vaduz.

Deux attaquants (Monterrubio-Adeshina), un penalty charitable et une adversité limitée n'avaient jusque-là pas suffi à la formation valaisanne. «Il nous a longtemps manqué ce 2e but, résumait Arnaud Bühler. Mais on a tout donné dans la bataille, parce qu'un point n'aurait servi à rien.»

Rangé dans un dispositif original (4-3-1-2), «une nouvelle méthode» selon Bühler, le club sédunois a également profité de la défaite de Lucerne face à Young-Boys (3-2 à la...90e!) pour prendre un peu de hauteur au classement (6e).

Une semaine avant le derby romand entre Xamax et Sion, l'entraîneur neuchâtelois Jean-Michel Aeby a eu la bonne idée de superviser son futur adversaire au Stade de Genève hier. «C'est très bien que le FC Sion ait gagné, cela nous permet de rester à distance de Vaduz!» s'est-il réjoui. «On s'attend à recevoir une équipe dangereuse dimanche prochain, mais nous aurons également des atouts offensifs à faire valoir.»

Stade de Genève: 1850 spectateurs. Arbitre: M. Bertolini. Buts: 44e Dominguez 1-0. 55e Gaspar 1-1. 90e M'Futi 2-1. Sion: El Hadary; Sarni, Vanczak, Kali, Paito; Serey Die, Fermino, Dominguez (93e Alioui), Bühler; Monterrubio (89e M'Futi), Adeshina (65e Berisha). Vaduz: Kirschbaum; Dzombic, Rudan, Nickenig; Sadjo, Polverino, Rivaldo (83e Fejzulahi), Ritzberger, Bellon (46e Dadi); Gaspar, Steinarsson (83e Iten). Notes: 9e Kirschbaum détourne sur le poteau un penalty de Monterrubio. 80e expulsions de Sadjo et de Fermino (2e carton jaune).

Sion – Vaduz 2-1 (1-0) La fin justifie les moyens. Les Valaisans se sont rapidement portés vers l’avant: dès la 10e minute, Monterrubio était retenu dans la surface et bénéficiait d’un penalty, qu’il expédiait sur le poteau. Au terme de trente minutes insipides, Sion se montrait de nouveau dangereux. Dominguez manquait une première fois son face-à-face avec le gardien de Vaduz, mais parvenait à ouvrir le score en fin de première période. Les Sédunois poursuivaient leur domination après la pause, avant de se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. A dix dès la 80e, les deux équipes ont été départagées par M’Futi en fin de match.

Sion – Vaduz 2-1 (1-0) La fin justifie les moyens. Les Valaisans se sont rapidement portés vers l’avant: dès la 10e minute, Monterrubio était retenu dans la surface et bénéficiait d’un penalty, qu’il expédiait sur le poteau. Au terme de trente minutes insipides, Sion se montrait de nouveau dangereux. Dominguez manquait une première fois son face-à-face avec le gardien de Vaduz, mais parvenait à ouvrir le score en fin de première période. Les Sédunois poursuivaient leur domination après la pause, avant de se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. A dix dès la 80e, les deux équipes ont été départagées par M’Futi en fin de match.

Sion – Vaduz 2-1 (1-0) La fin justifie les moyens. Les Valaisans se sont rapidement portés vers l’avant: dès la 10e minute, Monterrubio était retenu dans la surface et bénéficiait d’un penalty, qu’il expédiait sur le poteau. Au terme de trente minutes insipides, Sion se montrait de nouveau dangereux. Dominguez manquait une première fois son face-à-face avec le gardien de Vaduz, mais parvenait à ouvrir le score en fin de première période. Les Sédunois poursuivaient leur domination après la pause, avant de se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. A dix dès la 80e, les deux équipes ont été départagées par M’Futi en fin de match.

Sion – Vaduz 2-1 (1-0) La fin justifie les moyens. Les Valaisans se sont rapidement portés vers l’avant: dès la 10e minute, Monterrubio était retenu dans la surface et bénéficiait d’un penalty, qu’il expédiait sur le poteau. Au terme de trente minutes insipides, Sion se montrait de nouveau dangereux. Dominguez manquait une première fois son face-à-face avec le gardien de Vaduz, mais parvenait à ouvrir le score en fin de première période. Les Sédunois poursuivaient leur domination après la pause, avant de se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. A dix dès la 80e, les deux équipes ont été départagées par M’Futi en fin de match.

Sion – Vaduz 2-1 (1-0) La fin justifie les moyens. Les Valaisans se sont rapidement portés vers l’avant: dès la 10e minute, Monterrubio était retenu dans la surface et bénéficiait d’un penalty, qu’il expédiait sur le poteau. Au terme de trente minutes insipides, Sion se montrait de nouveau dangereux. Dominguez manquait une première fois son face-à-face avec le gardien de Vaduz, mais parvenait à ouvrir le score en fin de première période. Les Sédunois poursuivaient leur domination après la pause, avant de se faire rejoindre sur coup de pied arrêté. A dix dès la 80e, les deux équipes ont été départagées par M’Futi en fin de match.

Ton opinion