Transport: Zurich interdit les conducteurs d'Uber-Pop
Actualisé

TransportZurich interdit les conducteurs d'Uber-Pop

Pour le gouvernement zurichois, les conducteurs d'Uber-Pop qui ne disposent pas d'une autorisation d'exercer le transport de personnes sont dans l'illégalité et sont donc punissables.

Ces chauffeurs non professionnels respectent les conditions fixées par Uber, mais ils sont en infraction avec le droit suisse. Pour travailler pour Uber, ces conducteurs ont besoin d'une voiture, mais pas d'une autorisation de faire des transports professionnels de passagers, a indiqué jeudi le gouvernement zurichois en réponse à une interpellation parlementaire.

La société californienne Uber estime de son côté que les tarifs pratiqués par Uber-Pop ne permettent pas de gagner sa vie en faisant uniquement ce travail. On ne peut donc pas parler d'activité professionnelle dans le domaine du transport de passagers. Le Ministère public zurichois a pourtant déjà mis à l'amende des conducteurs d'Uber-Pop pour avoir transporté des passagers sans autorisation adéquate.

Droit suisse pas respecté

Plusieurs députés zurichois ont signé une interpellation demandant au gouvernement de s'exprimer sur la légalité des activités d'Uber-Pop. Dans sa réponse, l'exécutif répond que les critères d'Uber-Pop ne respectent pas le droit suisse.

Pour le gouvernement, les conducteurs d'Uber-Pop doivent demander une autorisation d'exercer. Ils sont aussi dans l'obligation d'installer dans leur véhicule un tachygraphe qui enregistre la vitesse ainsi que les temps de conduite et de repos.

Uber permet de louer une voiture avec chauffeur par l'entremise d'une application pour téléphones, à un prix nettement inférieur à celui d'une course en taxi.

Black, X et Pop

La société californienne propose trois services de transports de passagers. Uber-Black emploie des chauffeurs professionnels conduisant des limousines de haut de gamme. Uber-X propose des limousines de gamme intermédiaire. Pour ces deux offres, les conducteurs sont au bénéfice d'une autorisation de transporter des passagers et les véhicules sont équipés d'un tachygraphe.

Uber-Pop s'adresse par contre à des conducteurs non professionnels âgés d'au moins 21 ans. Ils doivent disposer d'une voiture entretenue avec quatre portes. En Suisse, Uber est actif à Genève, Lausanne, Bâle et Zurich. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion