Hockey sur glace: Zurich n’est plus qu’à une victoire du titre national

Publié

Hockey sur glaceZurich n’est plus qu’à une victoire du titre national

Vainqueur 1-2 à Zoug samedi, le ZSC se rapproche de son dixième titre national. Les Lions ont renversé la vapeur en 92 secondes en troisième période. C’est 3-0 dans la série. Acte IV lundi au Hallenstadion. 

par
Cyrill Pasche
(Zoug)
Zurich n’est plus qu’à un succès d’un dixième titre de champion de Suisse.

Zurich n’est plus qu’à un succès d’un dixième titre de champion de Suisse.

Patrick Straub/freshfocus

Il ne manque plus qu’une victoire aux ZSC Lions pour soulever un dixième trophée de champion de Suisse. L’équipe de Rikard Grönborg s’est imposée 1-2 samedi à Zoug et mène désormais 3-0 dans la série. Denis Malgin (un but, un assist), auteur du but gagnant à la 52e minute, et le gardien Jakub Kovar ont été les grands artisans de ce troisième succès de rang pour le ZSC.

Départ idéal pour Zoug

L’EV Zoug a eu recours à un double avantage numérique pour ouvrir la marque. Avec les Zurichois Dominik Diem et Christian Marti simultanément sur le banc des pénalités, la ligne de parade du EV Zoug a trouvé la faille grâce à un grand classique: une passe au deuxième poteau à l’attention de Grégory Hofmann, qui a inscrit le 1-0 d’un tir direct de routine pour lui à cinq contre trois (13e). Un départ idéal pour les Zougois, alors «seulement» menés 2-0 dans la série face aux ZSC Lions, et déjà condamnés à gagner un premier match dans cette finale de très haut niveau.

Dans un troisième acte qui a souvent ressemblé à une partie d’échecs grandeur nature, les duels entre topscorer (Jan Kovar au EVZ, Sven Andrighetto chez le ZSC), gardiens étoiles (Leonardo Genoni face à Jakub Kovar) et unités spéciales (powerplay et boxplay) ont été aussi indécis que somptueux. 

Le génie de Malgin

Si  la performance du EVZ devant son public a longtemps laissé penser que les «Taureaux» étaient bien partis pour obtenir leur premier point de la finale, le ZSC a encore frappé en fin de match, alors qu’il semblait pourtant vulnérable pour la première fois de la finale. Maxim Noreau d’un tir de la ligne bleue dévié par Andrighetto (1-1), puis Denis Malgin (1-2) d’un geste technique exceptionnel, ont renversé la partie en l’espace de 92 secondes entre la 50e et la 52e minute. Malgin a au passage marqué son cinquième «game winning goal» des play-off (sept buts au total).

L’acte IV a lieu lundi à Zurich (20h). Le ZSC, qui mène 3-0 dans la série, est désormais en position de force pour remporter son dixième titre national et offrir des adieux grandioses au Hallenstadion avant le déménagement dans la nouvelle patinoire à Altstetten dès la saison prochaine. Pour Zoug, champion en titre, la situation est fortement compromise: jamais une équipe n’a réussi à renverser une situation aussi défavorable dans une finale au meilleur des sept manches.

Zoug - Zurich 1-2 (1-0 0-0 0-2)

Bossard Arena. 7200 spectateurs (guichets fermés). Arbitres. Wiegand, Stolc, Altmann et Wolf.

Buts: 13e Hofmann (Hansson, Kovar/ 5 c 3) 1-0, 50e Andrighetto (Noreau, Malgin) 1-1, 52e Malgin (Hollenstein) 1-2.

Zoug: Genoni; Hansson, Stadler; Gross, Djoos; Schlumpf, Kreis; Wüthrich; Simion, Kovar, Hofmann; Zehnder, Senteler, Herzog; Klingberg, Müller, Bachofner; Suri, Leuenberger, Allenspach; De Nisco. Entraîneur: Dan Tangnes.

Zurich: Kovar; Geering, P. Baltisberger; Noreau, Marti; Weber, Kivistö; Trutmann; Azevedo, Krüger, Bodenmann; Hollenstein, Malgin, Andrighetto; Pedretti, Sigrist, Diem; Aeschlimann, Schäppi, C. Baltisberger; Sopa. Entraîneur: Rikard Grönborg.

Pénalités: 3 x 2’ contre Zoug, 5 x 2’ contre Zurich.

Notes: Zoug sans Martschini (blessé), Cadonau (suspendu) ni Lander (surnuméraire). Zurich sans Morant (blessé), Guebey, Riedi, Roe, Quenneville ni Flüeler (surnuméraires). Tir sur le poteau: Zehnder (46e). Zoug sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 58’08 à la fin du match). 

Ton opinion

1 commentaire