Actualisé 03.09.2019 à 16:34

SuisseZurich se prépare à des années déficitaires

Le canton le plus peuplé de Suisse revoit son plan financier pour les années à venir et renonce à la baisse d'impôts prévue pour 2020.

Les charges totales vont en effet augmenter bien davantage que les recettes ces prochaines années à Zurich.

Les charges totales vont en effet augmenter bien davantage que les recettes ces prochaines années à Zurich.

Keystone

Les finances du canton de Zurich devraient rester stables et équilibrées l'an prochain. Le gouvernement zurichois prévoit du moins à nouveau un budget en ce sens. Il doit toutefois renoncer à une baisse d'impôts sur le revenu pour ne pas déséquilibrer le navire.

Le budget 2020 présenté mardi aux médias par le Conseil d'Etat fait état d'un infime déficit de 12 millions de francs pour des charges de 16,4 milliards de francs. A l'origine de cet équilibre: une hausse de 4,6% des recettes fiscales. Celles issues de l'impôt sur les entreprises devraient même augmenter de 8,6%.

Solidité financière malgré tout

Le ministre des finances Ernst Stocker (UDC) qualifie la situation du canton de «solide». Son économie est florissante et les recettes fiscales affluent, explique-t-il.

Les charges prennent cependant, elles aussi, l'ascenseur. Elles progressent de 5% face à des recettes totales en hausse de 3,9%. Cette tendance est principalement liée à l'élargissement et à l'augmentation des réductions de primes maladie et à la couverture de primes maladie.

Conséquence, d'exécutif du canton le plus peuplé de Suisse a dû revoir son plan financier pour les années à venir. Il renonce à la baisse de deux points du coefficient d'impôts qu'il envisageait dès l'an prochain pour alléger la charge fiscale pour les personnes physiques.

Prochaines années dans le rouge

Selon les prévisions, les charges totales vont en effet augmenter bien davantage que les recettes ces prochaines années. Les coûts d'investissements progresseront en outre d'un milliard de francs d'ici à 2023. Ils entraîneront une aggravation de l'endettement, de 4,6 milliards de francs l'an dernier à 8,2 milliards dans quatre ans, selon le gouvernement.

Au final, le canton de Zurich s'installera probablement dans les chiffres rouges ces prochaines années. Son déficit futur est évalué à 199 millions de francs pour l'année 2021, 416 millions en 2022 et 522 millions en 2023. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!