Pas de moyens pour les protections hygiéniques – Avoir ses règles : un défi de plus pour les réfugiées camerounaises
Publié

Pas de moyens pour les protections hygiéniques Avoir ses règles : le calvaire des réfugiées camerounaises

Le cycle menstruel représente une difficulté de plus pour les réfugiées camerounaises. «Aujourd’hui, je n’ai pas assez d’argent pour nourrir ma famille, je dois d’abord couvrir les besoins de mes enfants Acheter des serviettes hygiéniques c’est beaucoup trop cher et loin d’être ma priorité».
(Video: AFP / BAO)

18 commentaires