Procès des attentats du 13 novembre - «C’était une journée assez angoissante mais importante»
Publié

Procès des attentats du 13 novembre«C’était une journée assez angoissante mais importante»

Sophie Dias, la fille de Manuel Dias, la seule victime des explosions au stade de France le 13 novembre 2015, raconte cette journée «assez angoissante» et «émouvante» qui fait partie de son "processus de deuil." Les premières victimes des attentats du 13-Novembre ont commencé à témoigner mardi devant la cour d’assises spéciale de Paris, racontant leurs traumatismes six ans après cette nuit d’horreur.
(Video: AFP/cga)

1 commentaire