Fuite de données – Crédit Suisse a hébergé des fonds de criminels pendant des décennies
Publié

Fuite de données à Credit SuisseParmi les comptes incriminés, le Vatican et un trafiquant d'êtres humains

Une fuite de données dévoile les sales affaires de Credit Suisse. Selon une enquête, Il apparaît ainsi que Credit Suisse a accordé un compte à des dirigeants d’État autoritaires, à des criminels impliqués dans des affaires de torture, de trafic de drogue, de blanchiment d’argent, de corruption et d’autres crimes graves. Credit Suisse «rejette fermement» ces accusations.
(Video: AFP / BAO)

75 commentaires