Charge mentale – Des femmes épuisées et des conflits
Publié

Charge mentaleDes femmes épuisées et des conflits

On l’appelle aussi le syndrome des femmes épuisées qui doivent penser à tout. Pour les enfants, les courses, mais aussi pour elles-mêmes. La charge mentale est un problème qui touche de plus en plus de familles en Suisse. Les hommes sont aussi concernés, mais dans une moindre mesure, puisque même lorsque la répartition des tâches est équilibrée, ce sont les femmes qui anticipent en les organisant. Témoignages d’une mère de famille et d’une experte en sociologie familiale.
(Video: 20min/Robin Baudraz)

15 commentaires