Pendulaires à vélo – «Il n’y a jamais de place pour mon vélo»
Publié

Pendulaires à vélo«Il n’y a jamais de place pour mon vélo, dont je paie l'abonnement»

Pour emporter son vélo dans le train, il faut aujourd’hui réserver une place et payer un billet supplémentaire. Mais malgré cela, les places sont peu nombreuses par rapport à la demande, qui a augmenté avec la pandémie.
(Video: 20min/Gabriel Nista)