120 secondes: «Il suffit qu’une chauve-souris chie sur un pangolin et la planète s’enrhume»
Publié

120 secondes«Il suffit qu’une chauve-souris chie sur un pangolin et la planète s’enrhume»

Albator Jotterand, capitaine du porte-conteneurs Cossonay, évoque la situation chaotique qui règne au canal de Suez.