Gare de Lausanne: ils ne veulent pas d’une «prison» sous les rails
Publié

Gare de LausanneIls ne veulent pas d’une «prison» sous les rails

Le projet n’est encore qu’un mirage, mais des voix s’élèvent contre le centre de compétences sécuritaire prévu à la gare de Lausanne. Le Conseil d’État a demandé un crédit d’étude de 132’000 francs en décembre 2021, pour étudier comment regrouper la Police cantonale, l’Administration fédérale des douanes et la Police des transports dans un même lieu. Le collectif « Gare à toi » s’oppose fermement à ce projet. Il craint des dérives sécuritaires, une prison sous les rails et dénonce un projet flou.

41 commentaires