Publié

VenezuelaIls vendent des contenus sexuels sur internet pour survivre

Comme beaucoup de Vénézuéliens, Valery Lopez a longtemps été tentée par l’exil, Brandon Mena, lui, a dû interrompre ses études par manque de moyens pour payer ses frais d’université privée. Mais aujourd’hui, les deux jeunes de 20 ans ont trouvé une solution pour survivre à la crise économique : ils vendent les images de leur corps dénudé sur le site internet pour adultes, OnlyFans. «Qui gagne 500 ou 1 000 dollars par mois de nos jours ? Une personne qui travaille tous les jours ne le fait pas», témoigne le jeune homme de 20 ans.