Birmanie : «La maison de Dieu», un lopin de terre pour les déplacés fuyant la guerre
Publié

Birmanie «La maison de Dieu», un lopin de terre pour les déplacés fuyant la guerre

A Rangoun, des familles chrétiennes de l’ethnie Chin, qui ont fui le nord-ouest de la Birmanie ravagé par les combats, s’inventent une nouvelle vie. Quelque 80 déplacés ont élu domicile le mois dernier sur un petit lopin dans la banlieue de la capitale économique qu’ils ont baptisé «Baythala», «la maison de Dieu».