«Le public déteste mes films»
Publié

«Le public déteste mes films»

Tomy Küng, réalisateur, nous parle de l’importance des Journées de Soleure pour le cinéma suisse.

0 commentaires