L’Equateur reconnaît des droits juridiques aux animaux sauvages
Publié

Première mondialeL’Équateur reconnaît des droits juridiques aux animaux sauvages

Quatorze ans après avoir inscrit des «droits de la nature» au sein de sa constitution, le pays sud-américain accorde dorénavant des droits distincts aux bêtes sauvages suite à une décision de justice rendue en février dernier.
(Video: Storyful/Pexels/Harvard/chs)

6 commentaires