Militants écologiques - «Les luttes ne doivent pas s’arrêter parce que quelqu’un meurt»
Publié

Militants écologiques«Les luttes ne doivent pas s’arrêter parce que quelqu’un meurt»

L’année 2020 connaît un record d’assassinats de défenseurs de la nature. Au moins 227 militants ont été tués dans le monde, dont près d’un tiers en Colombie,
selon le rapport de l’ONG Global Witness, paru lundi. Celia Umenza a déjà survécu à trois tentatives d’assassinat au cours de son combat.
(Video: AFP/Iae)