Vestige de la guerre froide – Neuchâtel dispose d’un «hôpital sous l’hôpital»
Publié

Vestige de la guerre froideNeuchâtel dispose d’un «hôpital sous l’hôpital»

C’est un hôpital de crise qui se cache plusieurs mètres sous terre. À Pourtalès, Neuchâtel dispose de l’une des sept unités d’hôpital protégées de Suisse. Imposées par la Confédération, ces structures doivent être opérationnelles en tout temps. Vestiges de la guerre froide, des installations de ce type, aussi appelées Centres opératoires protégés (COP), peuvent accueillir plusieurs centaines de patients en cas d’accident majeur ou de conflit. Sierre (VS) ou Berthoud (BE) possèdent aussi la leur.
(Video: 20min/Robin Baudraz)