Sport clandestin à Paris: «Si je n’ai pas le karaté, je deviens folle»
Publié

Sport clandestin à Paris«Si je n’ai pas le karaté, je deviens folle»

A cause de la pandémie, les salles de sport sont fermées. Afin de ne pas tomber dans la déprime, des athlètes doivent s’entraîner dans la clandestinité.
(Video: afp)