Nouvelle campagne

01 juillet 2019 14:42; Act: 01.07.2019 14:42 Print

«Aujourd'hui» fait partie de son ADN depuis 20 ans

Avec la campagne «Aujourd’hui», «20 minutes» révèle les changements rapides dans notre société, d’un point de vue tout à fait neutre.

Sur ce sujet
Une faute?

La marque au plus fort taux de pénétration de Suisse célèbre son vingtième anniversaire. Depuis deux décennies, «20 minutes» est à l’écoute de son époque et accompagne des millions de lecteurs dans leur vie quotidienne. Et il y a de quoi se réjouir. Le média possède un plus fort taux de pénétration et une plus grande influence que jamais. La célébration prend la forme d’une campagne d’images au centre de laquelle figure le «Aujourd’hui».

Focalisé sur le «Aujourd’hui»

Décontracté, d’égal à égal avec les lecteurs et focalisé sur le «Aujourd’hui»: telle est la recette de la success story de «20 minutes». Ce qui a commencé en décembre 1999 avec un journal gratuit est devenu, grâce au journalisme moderne et à la forte implication de la communauté, la marque médiatique au plus fort taux de pénétration du pays. Cette proximité avec le lectorat et l’air du temps se reflète au cœur de la nouvelle campagne, laquelle illustre et atteste des changements rapides de notre époque d’un point de vue neutre – quel que soit l’aspect de cet «Aujourd’hui», il est toujours authentique chez «20 minutes».

Couverture médiatique neutre

La campagne autour du «Aujourd’hui» social peut être comprise comme un diagnostic de l’air du temps avec une distance journalistique presque provocante. Ainsi, le mouvement transgenre est rapporté de manière aussi neutre par «20 minutes» que la onzième révision de l’AVS ou encore l’apparition subite d’un téton d’une starlette de TV. Outre les annonces typographiques piquantes dans les fleurons print d’autres maisons de presse, sur des affiches ou des publicités en ligne, le spot TV et en ligne est susceptible de provoquer un certain émoi. Cette petite œuvre d’art dans le style d’un slam poétique délivre un amusant staccato de thèmes chargés et a été réalisée par le réalisateur vedette Zoran Bihać, connu notamment pour ses clips vidéo audacieux pour Rammstein.

Le titre le plus influent de Suisse

Bien qu’il soit destiné à un public plus jeune, «20 minutes» réussit à s’adresser à l’ensemble de la Suisse et, selon le monitoring médias de l’OFCOM, il est le média le plus influent de Suisse en matière de formation de l’opinion. La marque s’appuie sur un journalisme diversifié et intelligible et est ainsi devenue la plateforme au plus fort taux de pénétration du pays. Avec un million et demi de lecteurs numériques par jour et un autre million de lecteurs analogiques, «20 minutes» est depuis un certain temps le numéro un incontesté sur le marché des lecteurs locaux.

(cam)