Football

11 décembre 2019 20:52; Act: 11.12.2019 21:40 Print

La VAR qualifie l'Atalanta et ses deux Suisses

Un but accordé après visionnement de la vidéo a propulsé l'Atalanta Bergame en 8es de finale de Champions League.

storybild

Le Zurichois Djimsiti aurait pu ouvrir le score de la tête. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Dire qu'il y a pile 16 jours, le club de Djimsiti et de Freuler n'avait encore jamais gagné un match de la plus prestigieuse des compétitions de clubs Mercredi, grâce à leur succès (0-3) en déplacement chez le Shakhtar Donetsk, les Bergamasques ont créé la sensation et feront partie, au printemps, des 16 meilleures équipes du continent.

Pour ce faire, il a fallu attendre 3 minutes (65e-68e) pour que l'ouverture du score du Belge Castagne porte un coup fatal aux ambitions ukrainiennes. L'arbitre-assistant avait levé son drapeau, mais son collègue de la vidéo a validé cette réussite. Il a aussi fallu que, dans le même temps dans ce groupe C, Gabriel Jesus marque un triplé avec Manchester City, lors d'un déplacement contre le Dinamo Zagreb (1-4), au sein duquel Moubandje avait été titularisé pour la première fois en «C1» depuis son arrivée en Croatie.

Les Italiens avaient réussi à manquer une immense opportunité dès le tout début de partie. Gomez, Muriel et Pasalic s'étaient alors trop amusés dans la surface et en avaient oublié de tirer dans une cage abandonnée. A la 8e, Muriel vendangeait à son tour. Les Ukrainiens, eux, avaient mis du temps à réagir. Junior Moraes, de la tête, forçait Gollini à une magnifique parade (38e). Les Bergamasques avaient tout donné encore une fois au retour des vestiaires. Le Zurichois Djimsiti et leur capitaine argentin Gomez ne trouvaient alors pas le cadre. Castagne a donc fini par infliger le K.O., confirmé par Pasalic et Goosens (81e et 94e).

(Sport-Center/rca)