Football

07 mars 2019 17:42; Act: 07.03.2019 17:42 Print

Lukaku console le malheureux Kimpembe

Je joueur du match côté mancunien a tenté de réconforter celui qui a ajouté le dernier clou dans le cercueil du PSG, mercredi soir.

Sur ce sujet
Une faute?

Presnel Kimpembe était effondré. Le défenseur français du Paris Saint-Germain s’en voulait d’avoir été à l’origine du penalty qui a propulsé Manchester United en quarts de finale de la Champions League, au détriment de son club parisien, qui avait pourtant remporté à l’extérieur le match aller (0-2). Alors qu’on approchait la fin du match, l’arrière de 23 ans a bondi en se retournant sur une frappe de Diogo Dalot, jeune défenseur mancunien. Ce faisant, il a touché du bras le ballon que le Portugais venait d’expédier en direction du but parisien. Après consultation de l’assistance vidéo (VAR), l’arbitre Damir Skomina a accordé un penalty transformé par Marcus Rashford, faisant passer le score à 1-3 en faveur des visiteurs anglais, finalement qualifiés par le nombre de buts marqués à l’extérieur.

Sondage
A la place de l'arbitre, auriez-vous accordé le penalty qui qualifie Manchester United et élimine le Paris Saint-Germain, en Champions League?

Auteur d’un doublé en faveur de MU avant cet épisode, Romelu Lukaku s’est approché du champion du monde accroupi sur la pelouse après le coup de sifflet final. L’attaquant belge l’a aidé à se relever avant de lui murmurer quelques mots d’encouragement à l’oreille. Pas certain que cette attention suffise à consoler Kimpembe, mais le geste sportif de Lukaku est à saluer. L’homme du match côté mancunien aura cependant certainement évité de rappeler au défenseur tricolore que «gagner est ce qui compte», comme il l’a écrit le lendemain sur son compte Twitter.



(Sport-Center)