Mondial 2014

10 juillet 2014 08:11; Act: 10.07.2014 10:18 Print

«Je lui avais appris à arrêter les tirs au but»

Louis van Gaal, le sélectionneur néerlandais, regrette peut-être d'avoir pris sous son aile Sergio Romero lorsqu'il entraînait Alkmaar. De son côté, le gardien argentin l'a remercié pour le rôle joué dans sa carrière.

Sur ce sujet
Une faute?

Louis van Gaal «a tellement compté pour moi», a déclaré le portier de l'AS Monaco, héros de la séance des tirs au but qui a qualifié l'Argentine pour la finale du Mondial mercredi à Sao Paulo. «Il n'est pas seulement un grand entraîneur mais aussi un grand monsieur. Il m'avait fait venir à AZ Alkmaar et avait participé à mon intégration car il parle espagnol alors que je ne parle pas néerlandais. En dehors du terrain, il avait été très important pour moi. Je lui serai éternellement reconnaissant pour cela», a expliqué celui qui a stoppé mercredi les tirs au but de Ron Vlaar et Wesley Sneijder.

«A Alkmaar, je lui avais appris comment arrêter les tirs au buts. Donc, oui, c'est difficile», a déclaré de son côté Louis van Gaal après la défaite des siens.

Romero et Van Gaal ont travaillé ensemble à Alkmaar en 2008-2009, remportant le titre de champion des Pays-Bas lors de la première expérience du gardien en Europe.

Romero stoppe le premier penalty de Ron Vlaar

Deuxième parade pour le gardien argentin, face à Wesley Sneijder

(afp)

Plus de CM 2014