Mondial 2014

09 juillet 2014 20:50; Act: 10.07.2014 06:47 Print

Argentine: un ticket pour la finale au bout de l’ennui

par Marc Fragnière, Sao Paulo - L’Albiceleste jouera la Coupe au Maracana de Rio, dimanche face à l’Allemagne. Elle s’est qualifiée aux tirs aux buts contre les Pays-Bas, mercredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois depuis 1990 et la finale perdue en ­Italie contre, justement, la Mannschaft, les Gauchos auront l’occasion de briguer une troisième étoile. Une opportunité d’autant plus piquante qu’elle se situera sur le territoire de leur voisin et pire ennemi. Mais, diable, que le chemin de la finale a été compliqué pour les Argentins.

Après le festival offensif de l’Allemagne la veille à Belo Horizonte, le public n’a guère eu l’occasion de s’enthousiasmer lors de la guerre des tranchées imaginée par les tacticiens Van Gaal et Sabella. Sous la pluie de Sao Paulo, le spectacle a été rare. Dans un match verrouillé à double tour, les deux équipes ont respecté à la lettre les consignes défensives. Elles ont toutes deux su contenir les assauts adverses à la faveur d’une pression tenace sur le porteur du ballon et d’un quadrillage en règle du terrain. Privés d’espaces et harcelés par la meute adverse, les artistes des deux camps n’ont pas eu le loisir de s’exprimer.

Dans ce genre de partie d’échecs où la patience est plus encore que de coutume la reine des vertus, il s’agit de ne pas se laisser griser par le faux rythme ou déconcentrer par les petits coups administrés par le vis-à-vis. Il faut tenir, et exploiter la faille adverse lorsqu’elle se présente. Mercredi, la cible ne s’est jamais découverte. Si bien que de chassés, les gardiens sont devenus chasseurs à l’heure de la forcément fatidique séance de tirs aux buts. A ce jeu, Romero s’est montré mieux inspiré que Cillessen en détournant les envois de Vlaar et Sneijder.

Romero stoppe le premier penalty de Ron Vlaar

Deuxième parade pour le gardien argentin, face à Wesley Sneijder

(ats)

Plus de CM 2014