Mondial 2014

09 juillet 2014 00:12; Act: 09.07.2014 12:26 Print

Le Brésil n'a pas existé face à l'Allemagne

par Marc Fragnière, Belo Horizonte - L’efficacité allemande a changé le rêve de tout un peuple en cauchemar, mardi à Belo Horizonte. La Seleçao a été laminée 1-7 en demi-finale de sa Coupe du monde.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Ni les supplications adressées au Très-Haut par David Luiz, Luiz Gustavo et Fred à leur entrée sur la pelouse, ni la ferveur exprimée par le peuple brésilien lors d’un hymne national à couper le souffle n’auront suffi. Le Brésil a coulé à pic hier à Belo Horizonte sous les assauts ordonnés des Allemands. Il ne disputera pas la finale tant espérée, dimanche à Rio de Janeiro. Privée de son guide Thiago Silva la défense «auriverde» a pris l’eau de toutes parts. D’erreurs de placement en errances coupables, l’équipage de l’amiral «Fernandao» s’est sabordé pour sombrer corps et biens. Car face à cette Mannschaft-là, tant d’indigence ne pouvait que se payer cash.

Brillantissime depuis l’ouverture de la compétition, Toni Kroos a tôt fait de jouer les corsaires d’élite en étant impliqué sur les quatre premières réussites allemandes. Rapidement contrainte à courir contre le score après un but de l’inévitable Müller, la Seleçao a payé cher ses approximations dans le replacement. Si bien qu’après une demi-heure de jeu, Luiz Felipe Scolari aurait sans doute bien voulu se muer en entraîneur de boxe et pouvoir jeter la serviette pour venir au secours de son onze k.-o. (0-5)

Déjà qu’avec Neymar à sa barre, le Brésil n’avait guère convaincu depuis son entrée dans le tournoi, l’absence de la perle a mis à nu le niveau 0 de la créativité offensive «auriverde». Aligné à la place du blessé, Bernard n’a jamais endossé un costume de patron qui taillait beaucoup trop large pour ses épaules. Sa titularisation n’est sans doute pas le seul choix que regrettera amèrement Scolari. Impliqué sur les 2e et 4e buts allemands, Fernandinho n’a jamais non plus justifié sa confiance.


Klose a écrit l’histoire

L’Allemand détient, depuis hier, le record de buts inscrits en Coupe du monde (16). A la 23e minute, Miroslav Klose (36 ans) s’y est repris à deux fois pour battre Julio Cesar et inscrire son 71e but en équipe nationale et le 2-0 face au Brésil. Il a battu cette marque à Cruzeiro, là où un certain Ronaldo, détenteur de ce record mythique, avait été formé.

Twitter -> @MarcFragniere


Les vidéos des buts allemands

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

À partir de combien de but c'est considéré comme un viol ? – Maxime

Les commentaires les plus populaires

  • Dani le 08.07.2014 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ney marre

    Neymar a gauche Neymar a droite puréee ils ont fait une histoire pas possible sur Neymar au lieu de rester concentré sur l'équipe...

  • Anonyme le 08.07.2014 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cauchemar pour le Brésil!

    L'Allemagne est magnifique. Le Brésil est décevant. Qui aurait cru que le match se déroulerait ainsi?

  • jacqueline baechler le 08.07.2014 23:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est un jeu..

    N' oublions pas, que malgré TOUT cela reste un jeu!

Les derniers commentaires

  • Silversoul le 10.07.2014 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai lu dans 20min...

    "L'Allemagne n'a jamais voulu humilié le Brésil" ce n'était pas nécessaire je pense, les brésiliens se sont humiliés tout seuls... la preuve vers la fin, les supporters du Brésil applaudissaient la mannshaft... pensez-vous que les brésiliens vont prendre la même gamelle avec les hollandais à la petite finale?

  • Leo um brasileiro le 10.07.2014 01:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore merci

    Pele a dit j ai vu mon pere pleurer quand le Brasil avait perdu contre l Urugai au maracana , moi j ai pas envie de pleurer en 2014, on ne sait pas si il a pleure mais je crois que si. Moi j aime mon pays le Brasil , mais je n y ai rien a faire . Merci a la Suisse

  • Leo um Brasileiro decu le 09.07.2014 20:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rivelino , Zico , Gercon , ect , la classe

    Zico avait refuse d entrainer la selecaon pour la seule raison , des joueurs porteurs d eau en europe ne suffit pas dans l equipe ou il faut minimum 3 millieux de terrain de renom et un centre avant. Brasil c est comme Capri c est fini pour des annees.

  • svizzer le 09.07.2014 20:50 Report dénoncer ce commentaire

    En pirogue sur l' Amazonie

    Je m'en frotte encore les yeux mais les 30 premières minutes les Brésiliens ont laissé et regardé jouer les allemands bien plus rigoureux et au jeu à la Brasil, a savoir pourquoi trop de tension et de pression bloque le mental et les jambes! Bizarre ce match !

  • Didier le 09.07.2014 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    LAllemagne et ces demis-finales

    Incontestablement cette demi finale reste avec Italie-Allemagne de 1970 et France-Allemagne de 82 un match que dans 10, 20, 50 ou 100 ans on en parlera et on se souviendra toujours. Oublier ça sera impossible! Je comprend la colère de tout ces gens car pendant quelques années ça sera difficile jouer n'importe quel match. Tout les protagonistes de ce désastres sont responsables d'avoir effacer en un seul match 60 ans d'histoire.

Plus de CM 2014