Brésil

05 juillet 2014 03:05; Act: 05.07.2014 12:33 Print

Le Mondial de Neymar est terminé !

Victime d'une fracture d'une vertèbre lors du quart de finale remporté face à la Colombie (2-1) vendredi à Fortaleza, Neymar a déclaré forfait pour la fin du Mondial.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«L'examen a montré qu'il souffre d'une fracture au niveau de la 3e vertèbre lombaire», a déclaré Rodrigo Lasmar, le médecin de l'équipe brésilienne, à des journalistes à la fin du match, précisant: «Il est forfait pour la fin du Mondial». «Ce n'est pas une fracture très sérieuse nécessitant une chirurgie, mais il va devoir porter une ceinture lombaire qui limite les mouvements», a-t-il déclaré.

«Il devrait avoir récupéré dans quelques semaines, mais malheureusement pour la Coupe (du monde), ce ne sera pas possible. Le problème, c'est qu'il ne reste que trois jours avant le prochain match et une semaine avant le suivant», a précisé le Dr Lasmar.

Retour dans quelques semaines

Le médecin de l'équipe a poursuivi: «L'objectif, maintenant, c'est de tranquilliser tout le monde. Malheureusement, nous venons d'annoncer une nouvelle très triste, la fin du Mondial pour Neymar, mais nous pouvons faire en sorte que ce soit une fracture qui évolue bien. Si tout se passe au mieux, il sera de retour dans quelques semaines.»

Concernant le temps de convalescence de Neymar, le médecin a indiqué: «Il faudra attendre. Dans un premier temps, nous allons faire un diagnostic, analyser réellement ce qui s'est passé. Nous allons procéder à de nouveaux examens. Nous aurons besoin des résultats de ces examens pour nous prononcer. (...)

Le «caran d'ache» de Zuniga

L'attaquant du Brésil, qui devait regagner le camp de base de Teresopolis près de Rio avec ses coéquipiers dans la nuit, a été touché au dos lors d'un choc avec un adversaire, le Colombien Zuniga. Neymar est resté à terre, main sur les yeux, avant d'être évacué de la pelouse sur une civière. Les images de la montée dans l'ambulance de la star auriverde, en pleurs et en souffrance, tournent en boucle sur tous les écrans du pays.

Il a été conduit dans un hôpital de Fortaleza (nord-est) pour passer des examens médicaux, selon la chaîne brésilienne TV Globo. De nombreux supporters se sont pressés vers l'Hôpital de Fortaleza pour crier leur soutien à leur star. Les «Força Neymar», au moment où le joueur était conduit en fauteuil roulant dans le bâtiment, ont longtemps retenti. Même la présidente du Brésil Dilma Rousseff s'est fendue d'un message sur les réseaux internet. «Comme tous au Brésil, je souhaite que Neymar se rétablisse.»


(Source: YouTube)

Zuniga:«C'est une action normale»

Zuniga, devenu l'ennemi public No 1 au Brésil, n'a pas été spécialement sentimental au moment de répondre aux questions. «C'est une action normale, j'essaie de lui prendre le ballon. Je ne pensais pas à lui faire mal, je me battais pour mon pays. Sur le terrain, je défends mon maillot, mon pays, mais je n'aurais jamais pensé qu'il se fracturerait une vertèbre sur ce geste. C'est un immense talent pour le Brésil et pour le monde.»

Coup dur avant la demi-finale

La perte de Neymar constitue un gros coup dur pour le Brésil en vue de la demi-finale face à l'Allemagne, mardi à Belo Horizonte, pour laquelle la Seleçao sera également privée de son capitaine Thiago Silva, suspendu en raison d'un deuxième carton jaune reçu face à la Colombie. «Il nous manquera, a déclaré Oscar. La seule chose que nous pouvons faire, c'est de jouer et d'espérer battre l'Allemagne.»

C'est probablement le jeune Bernard (21 ans) qui devra pallier l'absence de la star de la Seleçao. A moins que Luiz Felipe Scolari ne mise sur l'expérience et décide de confier les clés du jeu brésilien à Willian (25 ans).

(afp/mfr/ats)

Plus de CM 2014