Mondial 2014

12 juillet 2014 21:09; Act: 13.07.2014 01:41 Print

Les Pays-Bas font vivre un nouveau calvaire au Brésil

Ce ne fut pas le match du grand pardon pour la Seleçao. A Brasilia, le Brésil ne s'est pas racheté lors de la finale pour la troisième place perdue 3-0 devant les Pays-Bas.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Ecrasé 7-1 par l'Allemagne mardi en demi-finale à Belo Horizonte, le Brésil a subi une nouvelle épreuve. Face à des Néerlandais qui n'avaient bénéficié que trois jours de repos après leurs prolongations contre l'Argentine, les Brésiliens ont à nouveau été trahis par leurs deux grandes faiblesses lors de ce tournoi: la fébrilité extrême des défenseurs et l'absence d'un véritable avant-centre.

Au grand dam de leurs supporters qui semblaient vraiment prêts à communier, la messe était dite après moins de 20 minutes de jeu. Le temps pour van Persie de marquer sur penalty et pour Blind de trouver la lucarne de Julio Cesar, maintenu dans la cage malgré les sept buts allemands. Après ces deux réussites amenées toutes les deux par un Robben très en jambes, les Brésiliens ont eu beau prendre tous les risques, se jeter comme des morts de faim sur les coups francs et corners. En vain... Il était écrit que cette dernière semaine de la Coupe du monde 2014 allait être la plus funeste de l'histoire de la Seleçao. Le seul à surnager fut Oscar. Privé d'un penalty flagrant après le repos pour une faute de Blind, le joueur de Chelsea a souvent fait des différences. Seulement en l'absence de Neymar, il a souffert de la médiocrité de ses coéquipiers.

Huit jours après avoir été les héros de la victoire 2-1 contre la Colombie en quart de finale, Thiago Silva et David Luiz ont vécu un petit enfer à Brasilia. Les deux hommes, qui formeront la saison prochaine la charnière centrale du Paris Saint-Germain, endossent en effet la pleine responsabilité des deux buts inscrits par les Néerlandais avant la pause.

Sur le premier à la 3e minute déjà, Thiago Silva était à l'origine du penalty de van Persie en laissant partir Robben. Le capitaine du Brésil avait peut-être commis la faute à l'extérieur de la surface, mais cette faute de dernier recours aurait dû être sanctionnée d'un carton rouge et non d'une jaune. Sur le 2-0 de Blind à la 17e, David Luiz remettait plein axe de la tête un centre de De Guzman, l'homme qui avait remplacé à la dernière minute Sneijder, blessé à l'échauffement. Une erreur de débutant pour celui qui avait l'infortune de porter le brassard contre l'Allemagne. Pour le futur du PSG, il faut espérer que Thiago Silva et David Luiz retrouveront cette sérénité qui les a abandonnés sur cette fin de Coupe du monde.

Dans le temps additionnel, Wijnaldum scellait l'issue de ce match pour la troisième place. Ce 3-0 était le but de trop pour un public à la fois dégoûté et estomaqué par l'indigne faiblesse de ses favoris.

L'ouverture du score de van Persie sur penalty

Le 2-0 signé Blind

Wijnaldum scelle le score pour les Oranje

(Vidéos: SRF)

(ats)

Plus de CM 2014