Mondial 2014

06 juillet 2014 09:20; Act: 06.07.2014 09:51 Print

Selon la FIFA, Djourou est meilleur que Messi

Pour la première fois, l'instance mondiale a développé un système de notation des joueurs, très scientifique. Or, le Genevois y est le 9e meilleur du monde, devant «La Puce».

Sur ce sujet
Une faute?

Si vous n'êtes pas encore au courant, la Suisse est sixième nation mondiale, à en croire le classement FIFA. Rappelez-vous: en décembre, cela lui avait permis d'être protégée lors du tirage au sort, grâce à sa présence parmi les huit têtes de série.

Malgré son beau parcours sur sol brésilien, notamment son 8e de finale où elle a regardé l'Argentine (5e) les yeux dans les yeux, la Nati a subi quelques railleries. C'est ça, le 6e au classement FIFA? se sont notamment demandé plusieurs internautes à l'issue de la gifle reçue contre la France qui, elle, n'est que 17e.

S'il est difficile de classer des nations, quand bien même il existe des résultats concrets sur lesquels se baser, que dire du principe de noter les joueurs? Quelle valeur donner au but d'un attaquant qui n'a fait que de pousser le ballon du bon côté de la ligne grâce au travail d'un coéquipier? Comment espérer faire l'unanimité, quand même l'élection du Ballon d'or est si discutée?

Djourou, 9e joueur mondial

La FIFA semble avoir trouvé la clé. Grâce à un «indice de performance» qu'elle a, sans surprise, vendu à un sponsor, l'instance mondiale dispose d'un système «ultime» pour noter les meilleurs joueurs du monde. L'indice utilise les dernières avancées technologiques pour noter et classer les joueurs.

Le système reconnaît chaque mouvement de tous les joueurs sur le terrain, et analyse comment chaque action a contribué à marquer un but ou en a empêché un. Le terrain est découpé en plusieurs zones, qui donnent un certain nombre de points en fonction de l'action et de sa réussite. Ces points sont également indexés au niveau de l'adversaire. Pas clair? Jetez plutôt un oeil dans la vidéo ci-dessus.

Après 60 des 64 matches, le classement n'est pas étonnant à première vue: David Luiz, James Rodriguez, Karim Benzema ou encore Arjen Robben ont été de grands animateurs de la compétition. Pourtant, une présence étonne les observateurs: Johan Djourou! «C'est bien celui qui a dirigé la défense qui a pris cinq buts?» s'étranglent plusieurs internautes. Oui, oui, le Genevois est bien neuvième meilleur joueur du tournoi. Deux places devant... Lionel Messi, qui a pourtant été élu meilleur homme des quatre premiers matches qu'il a disputés. C'est scientifique, nous dit-on.

(ads)

Plus de CM 2014